INFORPRESS Tribunal Constitucional confirma José Augusto Fernandes como presidente do PTS INFORPRESS Santiago: Câmara de Santa Catarina e Embaixada da França reforçam cooperação INFORPRESS Futebol/Fogo: Campeonatos do primeiro e segundo escalões arrancam este fim-de-semana INFORPRESS Orlando Pantera é homem do futuro que precisa ser mais conhecido e debatido – Princesito INFORPRESS Boa Vista: Grupo de sindicalistas anuncia concentração de trabalhadores para sábado em Sal-Rei INFORPRESS Legislativas/Maio: PAICV preparado para conseguir um “bom resultado” – mandatário INFORPRESS Câmara de Comércio do Barlavento abre Incubadora Multissetorial de São Vicente INFORPRESS Brava: CNAD quer que o projecto Renda Brava ganhe sustentabilidade e perdure no tempo INFORPRESS Afrobasket’2021: Cabo Verde reclama da decisão da FIBA em reagendar os jogos com Uganda GNA Parliament okays Hawa Koomson, Oppong Nkrumah, Dr Akoto et al

N’ZEREKORE : La population de Kobéla dotée de plusieurs outils pour la culture maraichère


  18 Février      33        Société (29440),

   

N’zérékoré, 18 fév.(AGP)-Dans le cadre du renforcement des moyens d’existence et de la résilience des populations vulnérables, le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) en collaboration avec le gouvernement guinéen et l’ONG CAADEC ont mis en œuvre le projet RESIGUI grâce au financement de l’union européenne. À cet effet, la remise officielle des outils pour la culture maraichère et pour la construction de magasins de stockage a été fait ce mercredi, 17 février 2021, aux 11 groupements du projet RISIGUI à Kobéla, une sous-préfecture de N’zérékoré.

Le Centre d’appui aux actions de Développement Communautaires (CAADEC) est l’ONG qui pilote ce projet RESIGUI volet résilience et relèvement dans la sous-préfecture de kobela.

‘’Les groupements qui évoluent dans ce domaine ont reçu le nécessaire pour la réalisation des activités maraichères. En plus de cela, nous allons construire des magasins de stockage des matériaux dans trois villages de la localité, sous l’assistance de nos animateurs sur le terrain jusqu’à ce que les bénéficiaires puissent bien utiliser ce qui leur a été donnés.  Nous voulons adresser notre reconnaissance à l’union européenne, au PAM ainsi qu’au gouvernement guinéen pour leur synergie dans le développement de nos communautés vulnérables’’, Explique Alexandre Mantali KONOUA administrateur de l’ONG CAADEC.

Madame Aminata DOUKOURE, cheffe du sous-bureau de PAM dans la région forestière, a encouragé les bénéficiaire à utiliser à bon escient ces outillages afin que les bailleurs aient le courage de réinvestir : « après ces remises nous attendons des communautés qu’elles fassent des efforts pour respecter le calendrier agricole pour avoir une bonne productivité. Elles doivent s’approprier de ce projet et l’exécuter. Qu’elles fassent tout pour atteindre  et même dépasser l’objectif visé afin d’avoir un autre financement pour le future, car ce projet c’est pour elles. Nous, nous sommes là juste pour guider et peut être apporter un appui financier ».

Pour Cecil DELAMOU, l’une des bénéficiaires, le geste fait par le Programme Alimentaire Mondial est salutaire « nous sommes très reconnaissants pour ces outillages. Et nous travaillerons de toutes nos forces parce que nous voudrions en avoir aussi pour nos amis qui évoluent dans la couture et la saponification ».

A rappeler que toutes les autorités de la sous-préfecture de kobela étaient présentes à cette cérémonie de partage et de dépôt de la première pierre du magasin de stockage à kobela faite par le représentant des sages de la place dans une ambiance festive. Le projet prévoit la culture de 50 hectares de riz et 30 hectares de culture maraichère dans les mois à venir.

Dans la même catégorie