ANP Le président de l’Association Islamique du Niger tire sa révérence APS NGUÉNIÈNE-PEULH RÉAFFIRME SON ADHÉSION AU PRODIMEL AIP COVID-19: Deux personnes retranchées à l’intérieur du pays acheminées sur Abidjan APS CHASSÉ-CROISÉ SADIO MANÉ-RAHEEM STERLING ENTRE LIVERPOOL ET REAL AIP #FactCheckingDay 2020 : un site spécial pour répertorier les intox sur le Covid-19 AIP COVID-19 : Le Ministre Sidi Touré lance un appel à la responsabilité face à la pandémie APS COVID-19 : LE MÉDECIN-CHEF DE DIOURBEL ALERTE SUR LES RISQUES DE GRANDE MOBILITÉ APS COVID-19 : UN CRÉDIT DE 12 MILLIARDS FCFA DE LA BM POUR SOUTENIR LE SÉNÉGAL AGP Covid-19: Trois nouveaux cas, et un patient zéro guéri au Gabon AIP COVID-19 : La BAD octroie 2 millions de dollars d’aide d’urgence, en soutien aux mesures de l’OMS pour contrôler la pandémie en Afrique

Nzérékoré-Politique : Calme précaire dans la ville, après deux jours de violences


  26 Mars      5        Société (16855),

   

N’Nzérékoré, 25 mars (AGP)- A Nzérékoré, c’est la 4ème fois que deux ethnies s’affrontent dans la ville, avec des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. La haine et la méfiance s’installent entre les communautés dans la capitale de la région forestière, une ville cosmologique.

Les premiers habitants sont les Manons et les Gbèlès ; puis les Maninkas ont suivi.

Dans le passé, ces 3 ethnies entretenaient de bons rapports de voisinage et même tissaient les liens de mariage. De nos jours, aucune solution fiable n’est trouvée malgré la réunion des sages. Lors des affrontements, des endogènes se sont attaqués directement au logement du patriarche Azaly Zogbèlémou au quartier Dorota faisant un mort.

Les vrais commanditaires de ces violences n’ont jamais été arrêté, ni jugé et condamné.

En réalité cette atteinte à la pudeur ne se tient nulle part en Guinée, sauf à N’Nzérékoré. Les autorités sont invitées à trouver des solutions à cette crise intercommunautaire dans cette belle cité cosmopolite, afin d’éviter des carnages qui deviennent récurrents dans la préfecture. En effet, les sources locales font état d’une vingtaine de victimes dans des affrontements depuis dimanche 22 mars 2020 à Nzérékoré.

Dans la même catégorie