APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques » APS Feux de brousse: 1500 Ha ravagés en trois mois dans la région de Louga (Eaux et forêts) APS Tambacounda : Le PUDC met en service le réseau électrique de Dyabougou MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines Economie MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Addis-Abeba abrite le 12 février la 1ere Conférence internationale de la FAO, de l’OMS et de l’UA sur la sécurité sanitaire des aliments AIP Côte d’Ivoire / Le ministre Sidi Touré annonce une évaluation trimestrielle du Programme social du gouvernement AIP Côte d’Ivoire/ Vers un encadrement des potières de Katiola par le centre céramique AIP Côte d’Ivoire/ Vingt ans de prison ferme pour les braqueurs d’Adjouan (Aboisso) AIP Côte d’Ivoire / L’encadrement des jeunes et des femmes entrepreneurs, une nécessité (Esmel Essis)

OGEFREM : mise en place de la nouvelle FERI pour l’accroissement des recettes


  1 Décembre      8        Economie (21991), Finance (3696),

   

Kinshasa, 1er décembre 2018 (ACP).-  Le Directeur général de l’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM), Patient Sayiba Tambwe a affirmé que la mise en place de la nouvelle Fiche électronique de renseignements à l’importation (FERI), opérationnelle depuis le 1er décembre, contribuera efficacement à renflouer les caisses non seulement de son entreprise,  mais aussi au profit du trésor public.

M. Sayiba s’exprimait ainsi vendredi à Kinshasa, au cours de la présentation officielle aux différents intervenants dans le secteur de commerce, du nouveau système électronique de suivi des cargaisons.

C’est dans ce  contexte, a -t-il  dit, que tous les organes statutaires de la société avaient levé l’option de diversifier les mandataires, en vue d’accroitre les recettes que la société perdait, faute de non couverture totale du fret.

Pour le Directeur général de l’OGEFREM, la nouvelle FERI est profitable non seulement à l’OGEFREM en termes des recettes, mais elle lui permet également de livrer des informations exactes à la Direction générale des douanes et accises (DGDA), à l’Office congolais de contrôle (OCC) et au Guiche unique de la création des entreprises (GUCE) sur la provenance des marchandises et aussi elle assure la traçabilité de tout fret, quelle que soit la provenance.

S’agissant des frets en provenance du Japon en Asie, M. Sayiba a indiqué que son office est en pourparlers très avancés avec une entreprise japonaise de logistique qui devra aboutir à la signature d’un accord de partenariat.

Pour ce qui est de la rupture de partenariat avec Frabemar, son ancien et unique mandataire, M. Sayiba a laissé entendre qu’avec un seul mandataire il était impossible de prétendre couvrir tout le fret congolais.

Pour rappel le «design» de la nouvelle FERI présente des signes distinctifs  spécifiques, par rapport à l’ancienne, à travers l’insertion des armoiries du pays dans le filigrane  et une numérotation comportant les initiales des mandataires attitrés opérant dans des zones géographiques bien précises.

ACP/ZNG/Wet/Kji

Dans la même catégorie