ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

OIF : Contribution gabonaise de 584 millions FCFA au programme de l’entreprenariat des jeunes et des femmes


  29 Août      31        Economie (24461), Entreprises (1272),

   

Rabat, 29 août 2015 (MAP) – Le Gabon a annoncé qu’il va débloquer un montant de 584 millions de FCFA, soit près d’un million de dollars, au bénéfice du Programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, initié par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Cette contribution fait du Gabon et du Canada les deux seuls pays à avoir jusqu’à présent répondu à l’appel de financement lancé aux Etats membres des cinq continents, en vue de soutenir cette initiative.
Le Programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes vise à aider les pays bénéficaires à identifier les opportunités de création d’emplois et de revenus dans les filières locales à fort potentiel, telle que l’économie numérique, l’économie verte et l’économie sociale et solidaire.
A travers cette initiative spécifique, l’OIF compte déployer des réseaux d’incubateurs, d’accélérateurs d’entreprises, des PME/PMI créatrices d’emplois et de soutenir l’innovation. Il sera également question de mettre l’accent sur la professionnalisation de la main-d’œuvre, de penser à la diversification et de développer de nouvelles filières.
‘’Ce programme est au cœur du projet économique francophone que nous souhaitons développer’’, a déclaré la Secrétaire générale de l’OIF, Michaëlle Jean, à l’issue d’un entretien avec le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, en marge de la quatrième édition du New York Forum Africa (NYFA-2015) qui se tient dans la capitale gabonaise.
‘’Nous sommes à un âge du monde où la jeunesse n’a jamais été aussi nombreuse que maintenant. Plus nous nous retrouvons avec des jeunes au chômage, désenchantés, frustrés, qui ont l’impression que l’avenir est bouché pour eux, qu’ils ne peuvent pas mettre à profit leur compétence, leur énergie, alors qu’ils ont un esprit d’entreprendre qui est réel, plus nous nous retrouvons à risque. C’est un souci de sécurité et de prospérité mondiale’’, a-t-elle mis en garde.
Le Gabon est membre fondateur de l’OIF et en est le pays le plus densément francophone, hors de la France, avec plus de 80 pc de locuteurs parmi sa population. (MAP)

SI—BI.

MAP 291547 GMT aoû 2015

Dans la même catégorie