GNA GPL 2020/21: GFA announces rates/sales points for Hearts/Kotoko Super clash GNA Great Olympics pip Bechem United GNA Central Bank will continue to provide strong policy to support growth recovery-Governor GNA Businesses need resilient and innovative strategies for sustainability GNA Farmers in UE anxious over delay of fertilizer subsidy GNA Support Central African states to build agricultural research capacities – Dr. Tabuna GNA Ghana Highway Authority to rehabilitate the 99 km Ho-Denu road- Atobra-Acheampong GNA Paramount Chief lauds President for Ghana’s development GNA CoST Sekondi-Takoradi chapter surveys Infrastructure GNA More than 90 per cent of structures in Ashanti listed

OMVG, ’’UN BEL EXEMPLE DE COLLABORATION ET D’INTÉGRATION’’ (DIPLOMATE)


  23 Octobre      18        Economie (12400),

   

Kaolack, 23 oct APS) – L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) est un bel exemple de collaboration et d’intégration régionale, a salué, vendredi, l’ambassadeur de France au Sénégal Philippe Lalliot.

’’La première raison de ma fierté d’être ici est que ce projet est un bel exemple de collaboration et d’intégration entre quatre pays’’, a dit M. Lalliot devant la presse au terme d’une visite du projet d’électrification de l’OMVG.

La deuxième raison est liée au fait que ’’c’est un très bon projet d’aménagement urbain et de développement’’, a dit le diplomate, soulignant qu’’’on parle ici de haute tension et d’électrification rurale qui permettent aux populations de tirer bénéfice de ce grand équipement’’.

La troisième raison de sa fierté réside dans le fait que ce projet ’’touche à la protection de l’environnement et à la promotion de l’hydroélectricité’’.

C’est toutes ces raisons que la France s’intéresse à ce projet en participant à son financement, selon le diplomate qui évalue à 70 millions d’euros la contribution de l’Agence française de développement (AFD) sur un coût global de 680 millions d’euros.

Il a jugé satifaisant le taux d’execution du proejt ’’qui ne s’est jamais arrêté malgré la pandémie de la Covid-19’’.

Quant au Secrétaire général de l’OMVG, Babacar Ndao, il a souligné que ‘’la France reste le principal bailleur de fonds de ce projet et finance la ligne Kaolack-Tambacounda’’.

Il s’est dit satisfait également du taux d’exécution du projet qui a évolué même durant la période où la pandémie de la Covid-9 ’’battait son plein’’.

M. Ndao a mis l’accent sur les retombées de cette ligne pour l’équilibre du réseau de la Senelec.

Les pays membres de l’OMVG sont la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée et le Sénégal.

Dans la même catégorie