NAN Commission, NGO train youths on peace building NAN Nigerian develops app connecting Africa, Japan NAN Securing Information System, a must for service delivery, says NITDA ACI CONGO : LE ROTARY CLUB INVITE LES JEUNES DE LA RDC ET DU CONGO A DEVENIR DES LEADERS ACI CONGO : SIGNATURE DE TROIS CONVENTIONS DE FINANCEMENT POUR 21 GROUPES DE PRODUCTEURS NAN Nigeria loses 300,000 tonnes of sugar to smugglers annually — Dangote NAN FRSC warns personnel against delay in response to distress calls ANP Modernisation Etat : adoption d’une loi modernisant le système de l’état civil au Niger ANP Niger : un atelier bilan du 4ème recensement général de la population et de l’habitat en prélude au 5ème RGPH en 2021 NAN BNHA approves Ortom’s request to appoint 26 Special Advisers

ONATEL Burkina dénonce la politique tarifaire de ORANGE en Côte d’Ivoire et au Mali


  9 Mai      115        Economie (23949), Photos (21094), Téchnologie (947),

   

Ouagadougou, 9 mai 2017 (AIB)-L’Office national des télécommunications du Burkina (ONATEL) a annoncé qu’il appliquera à partir du 12 mai 2017, un tarif de 240 FCFA/minute pour les appels à destination de ORANGE Côte d’Ivoire et de ORANGE Mali, suite à la décision de ces deux opérateurs de se démarquer du tarif de 175 FCFA/minute, négocié dans la sous-région.

«Les opérateurs ORANGE Côte d’Ivoire et ORANGE Mali, ayant décidé d’augmenter les tarifs de terminaisons d’appels dans un contexte où les différents opérateurs de la sous-région cherchent à baisser les tarifs au profit de leur clientèle, ONATEL  vous informe que pour compter du 12 mai 2017, le tarif à destination uniquement de ORANGE Côte d’Ivoire et de ORANGE Mali passera à 240 FCFA/minute», lit-on dans un communiqué publié mardi dans le quotidien public burkinabè Sidwaya.

«ONATEL s’excuse auprès de sa clientèle pour ce changement tarifaire indépendant de sa volonté et rappelle qu’elle pourra toujours bénéficier du tarif de 175 FCFA/minute à destination des autres réseaux de la Côte d’Ivoire et du Mali», poursuit le communiqué.

Le groupe français ORANGE, présent dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient, a acquis en juin 2016 au Burkina Faso, l’opérateur mobile Airtel, avant d’y lancer ses activités en mars 2017.

L’Office national des télécommunications du Burkina (ONATEL) est détenu majoritairement depuis 2006 par Maroc Telecom, rappelle-t-on également.

ata

Dans la même catégorie