AIP Côte d’Ivoire/ Des professeurs sensibilisés sur l’importance de leur mission d’encadrement AIP Côte d’Ivoire/ Un nouveau syndicat voir le jour dans le milieu des fonctionnaires et agents de l’Etat AIP Côte d’Ivoire / Lancement de la professionnalisation du traitement des déchets solides à Grand-Bassam AIP Côte d’Ivoire/ Une famille décimée par la foudre à Kani Infopress Futebol: Lúcio Antunes divulga lista de convocados para o jogo Cabo Verde – Senegal – Héldon continua de fora MAP Le Kenya veut porter à 830 le nombre de rhinocéros noirs à l’horizon 2021 (KWS) ANP Revue finale du Cycle 3 de l’Approche Résultats Rapides au titre de la Région de Dosso ANP Une délégation du Parti Communiste Chinois reçue par le Président nigérien AGP Guinée : la CRCIA – VC a un nouveau bureau de 15 membres pour un mandat de 04 ans renouvelable AGP Tougué : le nouveau maire de Koïn récupère les clefs de son bureau grâce à l’implication du gouverneur de la RA de Labé

ONATEL-Burkina: un chiffre d’affaires de plus de 125 millions d’euros au 1er semestre 2017


  11 Septembre      45        Economie (14244), Téchnologie (684),

   

Rabat, 11/09/2017 (MAP) – Globalement, l’Office national des télécommunications (ONATEL-SA), filiale du groupe Maroc Telecom au Burkina Faso, s’est bien porté au premier semestre de l’année 2017.

L’ONATEL-SA, actuel leader du marché national burkinabè, est un opérateur global de télécommunications, dont les actionnaires de référence sont le groupe Maroc Telecom (51%) et l’État du Burkina Faso (26%).

Le leader du marché national des télécommunications, sur l’ensemble de ses segments d’activités Fixe, Mobile et Internet, a affiché des résultats généraux en progrès par rapport à la même période en 2016, d’après ses résultats financiers, rendus publics lundi par l’hebdomadaire +L’Économiste du Faso+.

Le bilan des activités de la société, entre le 1er janvier et le 30 juin 2017, indique un chiffre d’affaires de 82,1 milliards de FCFA (125,16 millions d’euros), en légère progression de 0,5%, rappelle, en outre, la publication des milieux d’affaires.

Cette progression générale du chiffre d’affaires, selon la même source, est la résultante de la croissance de 1% du chiffre d’affaires sortant Mobile, laquelle croissance a permis finalement de compenser, un tant soit peu, l’impact de la baisse du tarif de terminaison d’appels Mobile.

En effet, depuis le premier trimestre de l’année en cours, l’ONATEL est confronté à la baisse du tarif de terminaison d’appels Mobile, la terminaison d’appels étant le coût de transmission facturé par un opérateur à un autre opérateur pour faire transiter ou terminer l’appel sur son réseau.

Une autre progression dans les résultats de l’ONATEL au premier semestre se situait au niveau du résultat net. Ce chiffre a progressé de 7% et ressort à 15,2 milliards de FCFA (23,17 millions d’euros) contre 14,2 milliards (21,64 millions d’euros) en 2016, rappelle +L’Économiste du Faso+.

Dans la même catégorie


[sam id="2" name="pub pight 1" codes="true"]