APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE) ANP Trafics : Nous avons pour défis communs de joindre nos luttes (Premier ministre italien) MAP Mali: Lancement du Centre de monitoring et de Contrôle des Médias audiovisuels, fruit de la coopération avec la HACA du Maroc AGP Kindia : Le ministre de l’ENA inaugure un Collège dans la CR de Samayah GNA Fifth prosecution witness testifies GNA Implementation of SLWMP is empowering women in northern Ghana GNA Merck Foundation institute media award scheme to fight infertility stigma GNA Sekyere East Assembly members commend WVI-G for WASH interventions

ONATEL-Burkina: un chiffre d’affaires de plus de 125 millions d’euros au 1er semestre 2017


  11 Septembre      122        Economie (21965), Téchnologie (882),

   

Rabat, 11/09/2017 (MAP) – Globalement, l’Office national des télécommunications (ONATEL-SA), filiale du groupe Maroc Telecom au Burkina Faso, s’est bien porté au premier semestre de l’année 2017.

L’ONATEL-SA, actuel leader du marché national burkinabè, est un opérateur global de télécommunications, dont les actionnaires de référence sont le groupe Maroc Telecom (51%) et l’État du Burkina Faso (26%).

Le leader du marché national des télécommunications, sur l’ensemble de ses segments d’activités Fixe, Mobile et Internet, a affiché des résultats généraux en progrès par rapport à la même période en 2016, d’après ses résultats financiers, rendus publics lundi par l’hebdomadaire +L’Économiste du Faso+.

Le bilan des activités de la société, entre le 1er janvier et le 30 juin 2017, indique un chiffre d’affaires de 82,1 milliards de FCFA (125,16 millions d’euros), en légère progression de 0,5%, rappelle, en outre, la publication des milieux d’affaires.

Cette progression générale du chiffre d’affaires, selon la même source, est la résultante de la croissance de 1% du chiffre d’affaires sortant Mobile, laquelle croissance a permis finalement de compenser, un tant soit peu, l’impact de la baisse du tarif de terminaison d’appels Mobile.

En effet, depuis le premier trimestre de l’année en cours, l’ONATEL est confronté à la baisse du tarif de terminaison d’appels Mobile, la terminaison d’appels étant le coût de transmission facturé par un opérateur à un autre opérateur pour faire transiter ou terminer l’appel sur son réseau.

Une autre progression dans les résultats de l’ONATEL au premier semestre se situait au niveau du résultat net. Ce chiffre a progressé de 7% et ressort à 15,2 milliards de FCFA (23,17 millions d’euros) contre 14,2 milliards (21,64 millions d’euros) en 2016, rappelle +L’Économiste du Faso+.

Dans la même catégorie