ANGOP Covid-19: PR prorroga Estado de Emergência ANGOP Parlamento dá parecer favorável à prorrogação de Estado de Emergênci INFORPRESS Municípios de acordo com estratégias e medidas adoptadas pelo Governo no combate ao covid-19 – ministro INFORPRESS Covid-19: Federação Cabo-verdiana de Basquetebol organiza curso online para treinadores INFORPRESS Covid-19/São Miguel: Empresário faz doação de mais de três mil quilogramas de arroz INFORPRESS Covid-19: Sindicato chama atenção para “ilegalidades” praticadas por empregadores e instituições INFORPRESS Covid-19: Cabo Verde Airlines anuncia retoma voos comerciais em Julho INFORPRESS Covid-19: Câmaras serão incluídas na moratória de pagamento de prestações bancárias aprovada pelo BCV APS AIDE ALIMENTAIRE D’URGENCE : TALLA SYLLA APPELLE À REVOIR LE QUOTA DES BÉNÉFICIAIRES DE THIÈS APS UN GROUPE DE TRAVAIL POUR LA REMISE EN SERVICE DU STADE DEMBA-DIOP

ONATEL-SA, filiale de Maroc-Telecom, couronne la femme burkinabè


Rabat, 17/04/2019 (MAP) – Le trophée « Baramosso » de l’opérateur historique de téléphonie au Burkina Faso, ONATEL-SA (Office national des télécommunications), filiale du Groupe Maroc-Telecom, a été décerné à cinq associations féminines burkinabè.

Les prix de ce Trophée, qui souffle d’ores et déjà sa cinquième bougie, ont été attribués, samedi à Ouagadougou, aux associations de femmes burkinabè qui se sont distinguées par leur dynamisme et par les efforts qu’elles ne cessent de consentir en vue de promouvoir l’excellence dans leurs domaines respectifs.

En fait, ONATEL-SA s’est fait le porte-parole de l’ensemble des femmes combattantes burkinabè. C’est dans ce sens qu’elle a initié le trophée « Baramosso » dans l’objectif d’accompagner les actions des associations féminines qui œuvrent au quotidien pour le renforcement de leurs capacités financières et matérielles.

L’Association féminine des handicapés-physiques « Teegawendé » de la ville de Koudougou a remporté le premier prix « Baramousso » avec un montant de 5 500 000 F CFA (environ 91 mille DH). Ses mérites sont reconnus pour son projet de développement de transformation de l’arachide, du « Soumbala » et du beurre de karité.

Le deuxième prix a été décerné à l’Association des veuves et orphelins de Bitou. Elle a reçu 3 500 000 F CFA (58.000 DH), suivie de l’Association Espoir vert de Ouagadougou qui a eu droit à 2 500 000 F CFA (environ 41.000 DH). Les 4è et 5è prix ont été remportés respectivement par l’Association Zantar de Batié (2 000 000 F CFA) et l’Association pour le développement en milieu rural de Ouagadougou (1 500 000 F CFA).

Cette initiative a permis d’améliorer directement les conditions de vie d’au moins 7 840 ménages pour un montant de plus 60 millions francs CFA.

Selon la Direction générale de ONATEL-SA, ce concours national a été organisé dans le but de « soutenir toutes ces braves femmes qui, tous les jours, se lèvent avant le soleil pour ne se coucher que très tard ».

En outre, ONATEL-SA a offert, durant cinq années, l’opportunité à 224 associations burkinabè de démontrer leur savoir-faire et leur rôle dans le développement.

A partir de 2020, les prix « Baramousso » prévoient de prendre en charge le financement et le suivi d’un projet des associations primées, a annoncé la Direction générale de l’opérateur historique de téléphonie au Burkina Faso.

En mars dernier, ONATEL-SA avait équipé le Centre hospitalier universitaire (CHU) « Souro-Sanou » de Bobo-Dioulasso (2ème grande ville du pays) d’un groupe électrogène de 100 KVA et d’une installation complète.

Grâce à ce groupe électrogène offert gracieusement par ONATEL-SA à l’hôpital psychiatrique, cet établissement pourra désormais faire face au déficit énergétique et offrir des soins médicaux de qualité aux patients de jour comme de nuit.

Opérateur global des télécommunications au Burkina Faso, ONATEL-SA a connu, depuis le 17 avril 2018, une importante modification de la structure de son capital. Pour les actionnaires de référence, cette structure du capital accorde désormais 61% au Groupe Maroc-Telecom et 16% à l’État du Burkina Faso.

Par ailleurs, ONATEL-Burkina se réclame leader du marché burkinabè des télécommunications sur l’ensemble des segments d’activités fixes: mobile et Internet.

Ainsi, le nombre des abonnés de ONATEL-Burkina s’établit à plus de 7,45 millions de clients actifs au 31 mars 2018 pour un parc commercial de 8,89 millions de clients avec une couverture de 93% de la population de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

Dans la même catégorie