MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI) MAP La désintégration de la société sud-africaine, résultat de la dépossession des Noirs de leurs terres (étude)

ONATEL-SA (filiale de Maroc-Telecom) peaufine ses prestations au Burkina Faso


  15 Septembre      176        Technologie (988),

 

Rabat, 15/09/2018 (MAP) – L’opérateur historique de téléphonie au Burkina Faso, ONATEL-SA (Office national des télécommunications), filiale du Groupe Maroc-Telecom, vient de de sceller un nouveau partenariat avec la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) susceptible de révolutionner le système d’achat de crédit et de paiement des factures d’électricité.

Ce partenariat a été officialisé, vendredi à Ouagadougou, en vertu duquel les abonnés de l’opérateur de téléphonie peuvent désormais s’acquitter de leurs factures d’électricité et se procurer des unités prépayées (cash-power) via MOBICASH, le mobile money de ONATEL-SA.

A l’issue de la cérémonie de signature de cette convention par le directeur général de la SONABEL, François de Salles Ouédraogo, et le directeur général de ONATEL-Burkina, Mohamed Naïmi, ce dernier a exprimé sa grande satisfaction de voir ce partenariat aboutir et se concrétiser dans de meilleurs conditions.

« MOBICASH œuvre au quotidien et constamment à l’amélioration des conditions de vie des Burkinabè à travers la fiabilité, la sécurité et la rapidité », a-t-il affirmé.

De son côté, M. de Salles Ouédraogo, a rappelé que son établissement s’est engagée dans une dynamique de modernisation de la gestion clientèle, précisant qu’il s’agit de l’introduction des nouveaux modes de règlement des factures d’électricité, ainsi que l’achat des unités prépayées d’électricité par divers moyens de paiement dans le but de faire épargner aux clients les files d’attente, les longues distances à parcourir et les désagréments de la circulation.

« En fait, il s’agit d’un soulagement pour les clients. Depuis le salon, le bureau, le marché et même en voyage, l’on peut régler sa facture d’électricité et acheter des unités cash-power en un clic de téléphone », a-t-il fait savoir.

Au 31 mars 2018, ONATEL-SA a réalisé un chiffre d’affaires de 41,54 milliards de F CFA, soit plus de 63,3 millions euros.

Pour ce qui est du résultat des activités ordinaires, il s’était établi à 13,25 milliards de F CFA, contre 14,05 milliards de F CFA (1 Euro équivaut à 656 F CFA) à la même période de l’année 2017.

Opérateur global des télécommunications au Burkina Faso, ONATEL-SA a connu, depuis le 17 avril 2018, une importante modification de la structure de son capital. Pour les actionnaires de référence, cette structure du capital accorde désormais 61% au Groupe Maroc-Telecom et 16% à l’État du Burkina Faso.

Par ailleurs, ONATEL-Burkina se réclame leader du marché burkinabè des télécommunications sur l’ensemble des segments d’activités fixes: mobile et Internet.

Ainsi, le nombre des abonnés de l’ONATEL-Burkina s’établit à plus de 7,45 millions de clients actifs au 31 mars 2018 pour un parc commercial de 8,89 millions de clients avec une couverture de 93% de la population de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

En outre, plus de 200.740 agents sont employés directement ou indirectement au sein de ONATEL qui dispose, par ailleurs, de 1.500 km de fibres optiques sur les 4.500 km prévus en 2019.

Dans la même catégorie