AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les prix des légumes en hausse sur le marché à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une trentaine d’agents de santé de Minignan distingués AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de Sinfra présenté, officiellement, aux populations AIP Côte d’Ivoire – AIP/ La viande de bœuf de plus en plus rare sur les marchés du Worodougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un festival à Koumassi pour promouvoir les plages lagunaires ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS APS LE DIRECTEUR DE LA FIFA DRESSE LE PORTRAIT-ROBOT DU FUTUR PRÉSIDENT DE LA CAF APS VÉRON MOSENGO-OMBA : ‘’EN CÔTE D’IVOIRE, LA FIFA VEUT DES ÉLECTIONS LIBRES ET OUVERTES’’ NAN Nigerian-British actor John Boyega to star in Netflix original crime thriller” The Formula” ANP Le Président de la République préside la réunion du Conseil national de sécurité

ONU: 320 millions de dollars promis par les donateurs face aux crises humanitaires


  9 Décembre      25        Monde (419),

   

Nations-Unies (New York), 09/12/2020 (MAP) – Plus de 320 millions de dollars ont été promis par une cinquantaine de donateurs pour répondre aux crises humanitaires dans le monde en 2021, lors de la conférence annuelle des bailleurs de fonds du Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF).

En 2020, le CERF a octroyé plus de 820 millions de dollars pour financer une assistance vitale dans 52 pays, a indiqué cet organisme onusien dans un communiqué, précisant qu’il s’agit du montant le plus élevé alloué par le fonds d’urgence en une seule année.

Le soutien du CERF, qui est géré par le Bureau des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a ainsi permis à l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) d’intensifier ses efforts de lutte contre les essaims dévastateurs de criquets pèlerins dans la corne de l’Afrique.

En Syrie, les fonds alloués par le CERF ont aidé les agences humanitaires à fournir des abris d’urgence, de la nourriture et de l’eau lorsque des frappes aériennes et des bombardements en Syrie ont forcé près de 600.000 personnes à fuir, ajoute-t-on.

«Cela a été une année pas comme les autres. La pandémie de Covid-19 a ajouté une autre couche de souffrance, en plus des crises existantes causées par les conflits et l’impact croissant du changement climatique », a relevé mardi le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors de la conférence annuelle des bailleurs de fonds.

«Dans cet environnement très difficile, le CERF a été un succès retentissant », a-t-il estimé.

«Et quelques jours après l’annonce de la pandémie de Covid-19, le CERF aidait à acheter des équipements de protection, à approvisionner des hôpitaux, à établir des chaînes d’approvisionnement et des centres logistiques et à lancer des campagnes d’information», a rappelé le chef de l’ONU.

«Alors que les effets de la pandémie s’accumulaient dans les pays vulnérables, le CERF a alloué 220 millions de dollars pour fournir une assistance vitale à 65 millions de personnes dans 48 pays », a en outre précisé M. Guterres.

Dans la même catégorie