AIP Législatives 2021: Le candidat de EDS à Yakassé-Attobrou veut œuvrer pour un partage équitable des revenus de l’État AIP Les prix de l’essence et du gasoil inchangés pour mars 2021 AIP Législatives 2021 : La candidate du RHDP en campagne à Gouakarouo AIP Législatives 2021 : Le candidat du RHDP au contact des populations de Yamoussoukro AIP Législatives 2021: Diakité Tawakkal, candidat pour jouer pleinement le rôle de député AIP Le 12ème chef du village d’Ahibango reçoit son arrêté de nomination AIP Législatives 2021 : Le candidat de la coalition de l’opposition à Adiaké anime son premier meeting de campagne AIP Législatives 2021 : L’indépendant Bombo Koffi propose une répartition équitable des richesses AIP Un dysfonctionnement des lampadaires de la Nationale A3 à Niakara AIP Agir pour les jeunes 3 : 70 jeunes de Sakassou reçoivent des chèques

ONU: Antonio Guterres se dit disponible pour un second mandat de cinq ans


  18 Janvier      13        Diplomatie (945),

   

Abidjan, 18 jan 2021 (AIP) – António Guterres a confirmé lundi 18 janvier 2021 qu’il briguera un nouveau mandat de cinq ans en tant que Secrétaire général des Nations Unies, qui débuterait en janvier 2022.

Interrogé s’il avait l’intention de se présenter à nouveau par le président de l’assemblée générale de l’ONU, vendredi 15 janvier 2021 par écrit, Antonio Guterres a répondu, lundi 18 janvier 2021, qu’il était disponible pour un second mandat en tant que Secrétaire général des Nations Unies, si telle était la volonté des États membres, a fait savoir son porte-parole Stéphane Dujarric.

Il a également précisé qu’au cours de récentes vacances, Antonio Guterres a parlé de cette décision à sa famille au Portugal, et que ce week-end il a appelé les chefs des groupes régionaux à l’ONU pour en parler ainsi que Conseil de sécurité de sa décision.

Conformément à l’article 97 de la Charte des Nations Unies, la nomination est faite par l’Assemblée générale, sur recommandation du Conseil de sécurité. Ce qui signifie en fait que n’importe lequel des cinq membres permanents (P5) peut opposer son veto au candidat. Chaque Secrétaire général a la possibilité d’exercer un second mandat, à condition qu’il puisse obtenir un soutien suffisant de la part des États membres.

M. Guterres a été désigné pour le poste en 2016, en passant par un processus de sélection réformé qui comprenait une session de dialogue public informel à l’Assemblée générale, impliquant des représentants de la société civile, où chacun des 13 candidats a présenté son programme, ses ambitions pour l’Organisation et a répondu aux questions.

Dans la même catégorie