APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS L’association syndicale de la PJ garantit qu’il y a un «sentiment d’unité» et que la classe «se sent très respectée» INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN

ONU: La résolution 2548 consacre à nouveau l’Algérie comme partie principale au différend régional sur le Sahara marocain


  30 Octobre      60        Politique (16685),

   

Nations-Unies (New York), 30/10/2020 (MAP) – La résolution 2548 adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU consacre, une nouvelle fois, l’Algérie comme partie principale au processus visant à aboutir à « une solution politique, réaliste, pragmatique et durable » à la question du Sahara « qui repose sur le compromis ».

En effet, la résolution du Conseil de sécurité cite l’Algérie à cinq reprises, soit autant de fois que le Maroc.

La résolution exprime ainsi le « plein appui » du Conseil de sécurité aux efforts du Secrétaire général de l’ONU et son prochain Envoyé personnel pour maintenir le nouvel élan du processus politique visant à parvenir à une solution à la question du Sahara.

A cet égard, l’organe exécutif des Nations-Unies rappelle que l’ancien Envoyé personnel, Horst Köhler, avait convenu avec le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario de tenir une nouvelle rencontre « selon le même format » que celui des précédentes tables-rondes tenues à Genève en décembre 2018 et en mars 2019.

Dans ce cadre, le texte appelle à faire montre de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue, assurant ainsi la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, qui est l’année de la présentation par le Maroc de son initiative d’autonomie.

La résolution, qui a réaffirmé, une fois de plus, la prééminence de l’initiative d’autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain, a prorogé pour une année le mandat de la MINURSO, jusqu’au 31 octobre 2021.

Dans la même catégorie