GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

Opérationnalisation du PNDES : les PTF saluent l’engagement et les efforts du gouvernement burkinabè


  9 Juillet      31        Développement durable (3775), Economie (21990),

   

Ouagadougou, 9 juillet 2018. (AIB) – Les Partenaires techniques et financiers (PTF) ont salué lundi, les efforts du gouvernement burkinabè dans l’opérationnalisation du Plan national de développement économique et social (PNDES), à l’ouverture d’une conférence internationale.

Les défis majeurs de la mise en œuvre réussie du PNDES sont l’apport des partenaires et la maitrise du contexte sécuritaire.

Des partenaires qui apprécient déjà les efforts et l’engagement du gouvernement du Burkina Faso dans l’opérationnalisation du PNDES, et saluent la tenue de la conférence internationale sur ce référentiel de développement.

Tout en encourageant la poursuite et l’approfondissement des efforts de bonne gouvernance budgétaire, les partenaires «félicitent le gouvernement pour sa détermination dans les réformes entreprises et celles en cours pour améliorer le climat des affaires et favoriser les investissements», a indiqué Metsi Makhetha, coordinatrice résidente du Système des Nations unies et Présidente de la Troïka des partenaires techniques et financiers.

Elle a félicité le gouvernement pour le thème choisi pour la conférence «Accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale au Burkina Faso».

«Le secteur agro-sylvo-pastoral est un levier accélérateur et sa transformation aurait un effet multiplicateur. Ce secteur est au cœur de l’économie du pays et offre des potentialités importantes. Il représente 34% du PIB et emploie plus 80% de la population», a dit Mme Makhetha.

Pour le Directeur des Opérations à la Banque mondiale Pierre Laporte, la conférence est en parfaite adéquation avec l’agenda de développement de son institution qui est la réduction de l’extrême pauvreté et la prospérité partagée.

C’est du reste «la concordance entre les objectifs du Groupe de la Banque mondiale et ceux que PNDES qui a prévalu à un engagement significatif et au plus haut niveau de mon Institution pour soutenir la mise en œuvre de ce plan lors de la conférence de décembre 2016 à Paris», a indiqué M. Laporte.

En réaffirmant son soutien constant, la Banque mondiale a approuvé le 5 juillet dernier le nouveau Cadre de partenariat avec le Burkina Faso sur la période 2018-2023 pour un montant de 2,3 milliards de dollars américains (environ 1150 milliards de francs CFA).

Rappelons que la conférence internationale sur le PNDES va permettre aux participants d’échanger lundi et mardi sur les principales réalisations du PNDES et les réformes dans la gouvernance, le niveau de mobilisation des ressources et les perspectives de financement, le potentiel et les opportunités d’investissements dans la transformation agro-sylvo-pastorale et le financement adéquat du PUS et du PADEL.

Le PUS désigne le Programme d’urgence pour le Sahel tandis que le PADEL est le Projet d’appui au développement des économies locales.

«Les résultats d’étape sont encourageants», a assuré le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba.

Agence d’information du Burkina

bl/ata

Dans la même catégorie