GNA PNC poised to giving Ghana a new look GNA Media have a crucial role in election 2020 – GJA President AGP Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public AGP Gabon/Justice: Les séminaristes édifiés sur le nouveau Code civil gabonais APS CANCERS DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 90% DES FILLES VACCINÉES À KAFFRINE APS HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AGP Gabon: Délibération du BEPC et CEP à partir de ce dimanche 25 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Don d’une Fondation à des structures du ministère en charge de la Santé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des postes téléviseurs et décodeurs offerts aux chefs de village du secteur Sud de Niakara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Reprise des activités économiques à M’Bahiakro suite au couvre-feu

Organisation du Bac au Niger : Vers la digitalisation de l’inscription des candidats et la suppression du second groupe


  7 Octobre      14        Education (3696),

   

Niamey, 07 Octobre (ANP) – Le Niger compte apporter des réformes dans l’organisation des examens du baccalauréat, notamment la modernisation du processus, a annoncé, ce mardi 06 octobre 2020, le Directeur de l’Office du Baccalauréat du Niger (OBN), Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki, alors qu’il procédait à la proclamation des résultats définitifs de la session 2020 desdits examens.

Annoncées pour la première fois par le Gouvernement nigérien le 02 octobre dernier, ces réformes du baccalauréat ont été détaillées par le Directeur de l’OBN, qui précise qu’il s’agit principalement de digitaliser l’inscription des candidats et de supprimer l’organisation des épreuves de second groupe.

Selon Pr Mounkaila, si la digitalisation de l’inscription des candidats va permettre une meilleure maitrise des effectifs qui doublent pratiquement tous les (5) ans, l’organisation des examens en un seul groupe d’épreuves, en repêchant directement les candidats admissibles, présente l’avantage d’alléger l’organisation et de raccourcir la durée de la session.

L’OBN entend également procéder à la création des centres de correction des copies.

Par rapport à toutes ces réformes, Pr Mounkaila Laouali Abdo Serki a rassuré que son Institution « est déjà à pied d’œuvre pour rendre opérationnelle cette vision des plus hautes autorités du pays ».

Notons qu’à l’issue des examens du bac 2020, sur les 72.763 candidats inscrits (68.018 pour le baccalauréat secondaire général ; 3.091 pour le baccalauréat professionnel et 1.654 pour le baccalauréat technique) et répartis dans 179 centres d’examens, 68.144 ont effectivement composé, sur lesquels 24.359 ont été déclarés admis, soit un taux global de réussite de 33,76%, pour une progression de 7,20 point par rapport à la session de 2019.

Par type de baccalauréat, le taux de réussite enregistré est de 32,45% pour le bac général ; 46,08% pour le baccalauréat technique et 58% pour le baccalauréat professionnel.

Dans la même catégorie