GNA Equal rights/opportunities for women and girls project launched GNA Covid-19 protocols disregarded at funerals in Koforidua GNA Kwahu-Nsabah residents appeal for rehabilitation of road GNA Priority Insurance donates Gh¢2,000.00 worth of PPE to Police Education Schools GNA COVID-19: WOM supports vulnerable widows and Orphans in Upper East GNA Residents in Hohoe laud reduction of Ministers and PWD appointment AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Don de 25 millions $ d’une compagnie de téléphonie pour soutenir le programme de vaccination en Afrique AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 97 candidats aux législatives 2021 au titre de la plateforme « Ensemble pour bâtir » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ EDS aligne des anciens collaborateurs de Laurent Gbagbo pour les législatives 2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La majorité de membres du gouvernement en course pour les législatives 2021

OTI/ LA PARTICIPATION DES FEMMES A LA VIE PUBLIQUE ET POLITIQUE: UN DIALOGUE COMMUNAUTAIRE SUR LES VIOLENCES LIEES AU GENRE A MANGO


  27 Novembre      13        Société (27928),

   

Mango, 27 nov. (ATOP) – Le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associative (Pro- CEMA) a organisé le mercredi 25 novembre à Mango, une rencontre d’échanges entre les forces vives de Mango, dénommée dialogue communautaire sur les violences liées au genre.

Cette activité vise à promouvoir la participation des femmes et des jeunes filles à la vie publique et politique, ainsi qu’à la gestion des affaires locales. Cette rencontre se veut un cadre privilégié pour mener des réflexions sur les normes et croyances qui freinent l’épanouissement de la gent féminine, et inciter ces dernières à prendre des initiatives pour briser les pesanteurs qui sapent leur émancipation.
Ces assises ont permis aux femmes de plancher sur les différents types de violences auxquelles elles sont confrontées dans leur localité. Il ressort des discussions que ces violences sont d’ordre physique (bastonnades), psychologique (lévirat, insultes), sexuelle (viol, excision) et économique. Elles ont formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement et des partenaires, entre autres, l’appui financier aux Activités génératrices de revenus (AGR) et aux organisations féminines qui travaillent avec les femmes rurales, le soutien des candidatures féminines aux élections locales et législatives et l’établissement de la cartographie des compétences féminines dans chaque préfecture. Des témoignages ont été faites par des femmes relatives aux difficultés liées à la scolarisation de la fille rurale et l’accès difficile de la femme à la terre.

La rencontre a été marquée par la participation de l’ambassadeur, chef de délégation de l’UE au Togo, Joaquin Tasso Villalonga et du préfet de la localité, Col. Ouadja Gbandi Jacques.
L’ambassadeur Joaquin Tasso Villalonga s’est réjoui de l’excellente relation qui existe entre l’UE et le Togo qui partagent une série de valeurs pour le bien-être des populations. Il a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner le Togo dans la mise en œuvre du processus de décentralisation.
Le préfet a exprimé sa reconnaissance à l’UE pour ses appuis multiformes à l’endroit de la population puis salué la pertinence du projet sur le dialogue communautaire. Il a promis transmettre les recommandations des femmes à qui de droit afin de redorer leur blason au plan politique et économique.
La cérémonie d’ouverture présidée par le secrétaire général de la préfecture, N’Gbamou Koya en présence du directeur préfectoral de l’Action sociale, de la Protection de la Femme et de l’Alphabétisation, Lokou- Kéléwou François. Il a décliné les contours et les ambitions de dialogue communautaire à l’assistance composée en majorité des femmes et de jeunes filles. M. N’Gbamou les a conviées à prendre conscience de leurs situations et à s’investir davantage pour leur autonomisation.

Pour sa part, le chef projet Pro-CEMA, Moussa Ba a fait remarquer qu’au plan national, des cellules focales « Genre » mises en place dans tous les ministères ont été outillés pour bien mener des activités en lien avec la problématique genre. Il a précisé que les recommandations pertinentes issues des dialogues communautaires seront compilées sous forme de programmes et soumis aux partenaires en vue des actions pour répondre aux besoins de la population à la base.

Dans la même catégorie