AIP Présidentielle 2020: Anoblé mobilise un faubourg de San-Pedro pour Ouattara AIP Présidentielle 2020: Ly Ramata explique les raisons du choix du candidat Alassane Ouattara le 31 octobre AIP Présidentielle 2020: Le RHDP invite ses militants de Téhini à voter massivement pour Ouattara AIP Présidentielle 2020 : La CEI salue l’esprit d’anticipation du corps préfectoral de la Nawa MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : Ouattara confiant, KKB en outsider ANP Le Niger célèbre le Mouloud 1442 dans la nuit du 28 au 29 octobre dans le respect des mesures anti-COVID MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP L’UA profondément préoccupée par la menace croissante que le terrorisme fait peser sur la paix et la sécurité en Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques de l’Asie-Océanie

OTI/PROGRAMME DE REPARATION DES VICTIMES DES TROUBLES SOCIOPOLITIQUES: HCRRUN ENTAME L’INDEMNISATIOIN DES VICTIMES NON-VULNERABLES DANS LE GRAND OTI


  25 Septembre      10        Société (24256),

   

Mango, 25 sept. (ATOP)- Le Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) organise des sessions d’indemnisation des victimes non-vulnérables du Grand Oti, du 21 au 26 septembre à Mango.

Ces séances d’indemnisation, qui se déroulent dans le respect strict des mesures barrières édictées par le gouvernement, concernent uniquement des victimes des troubles liés aux aires protégés (faunes) dans le Grand Oti et celles des affrontements inter-ethnique de Barkoissi.

Cette démarche qui vise à consoler des personnes affectées par des troubles sociopolitiques est une des recommandations de la Commission Vérité – Justice et Réconciliation (CVJR). L’indemnisation des victimes a pour objectif de taire les rancœurs et de promouvoir la paix, le pardon, le vivre-ensemble et la réconciliation.

A Mango, deux sites ont été aménagés pour ces opérations d’indemnisation notamment le siège de la GIPATO et la maison des jeunes.

Après vérification des identités des victimes et l’observation par ces derniers de toutes les étapes du processus mise en place pour l’indemnisation, des chèques dont les montants varient entre 420.000 F et 2 .100.000FCFA ont été remis aux bénéficiaires.

Les bénéficiaires ont commencé à encaisser les fonds à partir du 22 septembre à l’Union Togolaise de Banque (UTB). Les chèques ont une validité d’un an. Après la remise de chèque, les victimes ont été dirigés vers des psychologues et des médecins pour s’enquérir de leur état psychique et de santé, pour une prise en charge en cas de maladie.

Le 1er rapporteur du HCRRUN , Dr Wiyao Evalo a relevé que ces sessions d’indemnisation ont connu un léger retard due aux échéances électorales et surtout à la crise sanitaire liée à la Covid 19. « L’allégement des mesures restrictives a amené la présidente du HCCRUN, Mme Awa Nana Daboya a autorisé la poursuite de ce programme de réparation dans la région des Savanes », a-t-il confié. Il a rassuré les bénéficiaires, qu’aucune victime ne sera mis sur le carreau et convié ces derniers à disposer des documents nécessaires afin d’entrer dans leurs droits.

Dr Wiyao a exhorté les victimes à prendre ces indemnités avec bon cœur dans un esprit de pardon et de tolérance. Il a exprimé sa gratitude au gouvernement pour les efforts consentis dans la mise en œuvre de ce programme. Ce dernier a invité ces victimes à faire table rase du passé quelle que soit la situation afin que ces violences politiques soient éradiqués à jamais au Togo et que le vivre ensemble et la cohésion sociale prévalent pour le bonheur des générations futures.

Dans la même catégorie