AIP La première présidente élue de la SIMGEF entend bâtir une société savante forte pour la qualité du système de santé AIP L’ivoirienne Mariame Diaby appelle les Etats membres de la CEEAC à soutenir l’entrepreneuriat féminin MAP Nigeria: Le nouveau président promet d’unir et sécuriser le pays MAP La Zambie salue « les efforts constants » déployés par le Maroc sous la conduite de SM le Roi en faveur du développement de l’Afrique AIP Depuis Marrakech, la Palestine et le Mali souhaitent plus de justice et de solidarité internationale autour de leurs causes ACI Afrique-Centrale/ Un accord-cadre pour résoudre les questions liées aux droits humains AIP La Côte d’Ivoire est exempte de COVID-19 au 29 mai 2023 (Ministère) AIP La rupture d’une conduite à la base de la perturbation de la fourniture en eau à Yopougon (Ministre) AIP Bouaké Fofana s’enquiert de la mise en œuvre de l’opération « Saisons des pluies zéro victime c’est possible » AIP Lutte contre la piraterie maritime: Des initiatives sans coordination adéquate accablent les pays du Golfe de Guinée (Expert)

Ouverture à Bangui d’un atelier de formation sur la gestion du personnel de l’Etat 


Bangui, 25 juin 2018 – (ACAP)- Le Directeur de cabinet au ministère de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local, Alexandre Kouroupé-Awo, a ouvert, lundi 25 juin 2018 à Bangui, les travaux d’un atelier de formation sur le système de gestion de la présence des fonctionnaires et agents de l’Etat (FAE), en présence du Coordonnateur du projet ART-RSE /Programme des Nations Unies (PNUD), Mamadou Sow.

Organisé par le gouvernement centrafricain, cet atelier de formation vise à mettre à la disposition d’une vingtaine de directeurs des ressources humaines et chefs de services des bases de données leur permettant de gérer les informations relatives aux fonctionnaires et agents de l’Etat.   Le Directeur de cabinet Alexandre kouroupé-Awo a fait savoir que cette formation est capitale au regard du constat négatif fait le mois dernier, lors de la réalisation de la première cartographie sur la présence des FAE par le comité.

« Malgré une bonne connaissance de leurs métiers et missions, de nombreuses directions des ressources de nos ministères ne disposent pas d’outils leur permettant de suivre d’une manière régulière la présence des personnels de l’Etat aussi bien au niveau central à Bangui qu’à l’intérieur du pays », a-t-il relevé.

Le Coordonnateur du projet ART-RSE / PNUD, Mamadou Sow a pour sa part souligné que la constitution des bases de données s’inscrit dans la dynamique du PNUD et des partenaires pour accompagner le gouvernement dans le processus de redéploiement de l’administration du territoire.   A cet effet, il a exhorté les cadres des différents départements ministériels à s’approprier cet outil de contrôle et de redéploiement des fonctionnaires de l’Etat.

Il convient de signaler que cette session de formation est organisée, grâce au concours technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement et de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA).        Lundi 25 Juin 2018

Dans la même catégorie