ABP Plus d’un million de francs CFA offerts pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement dans la ville de Djougou ABP Le Mouvement « le Réveil » réitère son soutien au PAG de Patrice Talon ABP Les enfants de zéro à quatorze ans du Couffo bientôt vaccinés contre la rougeole et la rubéole MAP Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS AGP Gabon: L’US approuve la reconduction de Moukagni Iwangou au gouvernement AIP Côte d’Ivoire / Des ouvrages scolaires offerts au collège moderne de Dembasso AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats du championnat national de volleyball AIP Côte d’Ivoire/ Des paysans veulent réduire les feux de brousse à Oumé ATOP LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE ATOP APPUI AUX FEMMES ENTREPRENEURES AFRICAINES : LE PROJET « PLATEFORME 50 MILLIONS DE FEMMES AFRICAINES ONT LA PAROLE » LANCE

Ouverture à Cotonou du Forum International ‘’AFRO TECH’’


  28 Novembre      12        Téchnologie (882),

   

Porto-Novo 28 Nov.2018 (ABP)-Dans le cadre de la célébration de l’édition 2018 de la semaine du numérique, le ministre de l’économie numérique et de la communication Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a procédé ce mardi, à Cotonou à l’ouverture du forum international dénommé ‘’AFRO TECH’’ placé sous le thème « Le Bénin au cœur de l’AFRO TECH ».

Le but de ce forum est, non seulement, de mobiliser la communauté béninoise et internationale autour des enjeux et défis de l’économie numérique, mais aussi et surtout, de mettre en réseaux les acteurs et permettre aux participants, de mener pendant deux jours les débats et conférences autour de l’économie numérique dans la sous-région.

« La semaine du numérique nous donne l’occasion non seulement, de mettre sous l’effet des projecteurs toutes les potentialités du Bénin en matière d’innovations numériques, mais également de partager nos expériences, d’exprimer nos aspirations afin de mutualiser nos efforts dans le secteur » a déclaré Aurélie Adam Soulé Zoumarou, à l’ouverture du forum.

La finalité, a-t-elle poursuivi, est d’enrichir l’écosystème, d’identifier les solutions numériques innovantes et de susciter les investissements, car, justifie la ministre, dans le secteur de l’économie numérique, plus de 60% des investissements sont prévus pour être faits par le secteur privé.

La ministre de l’économie numérique et de la communication, a également fait savoir que ce forum, est aussi une occasion pour les acteurs du secteur du numérique et des nouvelles technologies, d’échanger sur les réformes du système éducatif par le numérique notamment la formation professionnelle et la production du contenu pédagogique, de partager les expériences sur les questions de cyber sécurité afin de mutualiser les ressources et les acquis. Ceci, pour mettre en phase sur les opportunités que le numérique offre pour l’autonomisation de la femme et de la création de l’emploi décent et durable.

Présentant les opportunités du numérique dans l’entreprise, le président de la chambre du commerce et d’industrie du Bénin (CCIB), Jean-Baptiste Satchivi, a laissé entendre que le numérique regorge de beaucoup d’opportunités, pouvant permettre à l’Afrique d’accroître son développement économique.

Selon lui, pour faire face aux défis que cela engendre, le secteur public et le secteur privé doivent travailler en synergie pour renforcer les investissements dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Dans la même catégorie