AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

Ouverture à Kinshasa de la Revue annuelle du programme de coopération RDC-UNICEF 2020-2024


  4 Décembre      13        Politique (14215),

   

Kinshasa, 04 Déc. 2020 (ACP).-Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale et régionale, Me Pépin Guillaume Manjolo, a ouvert, vendredi, les travaux de l’atelier de la Revue annuelle du programme de coopération RDC-UNICEF (2020-2024) au cours d’une cérémonie, organisée à l’immeuble du gouvernement dans la commune de Gombe.

Selon lui, la présence de tous les participants à ces travaux prouve l’intérêt que ces derniers portent en faveur du bien-être de la mère et des enfants en RDC. Il a salué les relations fructueuses qui existent entre la RDC et l’unicef, avant d’ajouter que le souhait du gouvernement congolais est que le partenariat entre les deux parties (Unicef-RDC) se poursuive et se renforce à travers des interventions d’une manière durable et réelle en vue de garantir la survie des enfants congolais.

Le ministre d’Etat Manjolo a indiqué que cet atelier est une opportunité pour identifier les faiblesses, les forces en faveur des solutions idoines.

Le représentant de l’UNICEF, Edouard Biegbeder, a affirmé pour sa part, que l’année 2020, a été compliquée à cause de l’apparition de Covid-19, ajoutant qu’il faut continuer d’avoir des programmes de vaccination malgré la COVID-19, de continuer à supporter le ministère de la santé sur la santé primaire et la nutrition pour le bien de l’enfant et de l’eau.

« Nous avons eu de bons résultats en 2020, notamment l’élimination des épidémies d’Ebola à l’Est et l’équateur, mais il reste beaucoup des défis à relever en vue remettre tous les enfants à l’école, de s’assurer que chaque enfant ait accès à la santé pour tous », a dit M. le ministre qui appelle au renforcement du système de santé, d’éducation, d’affaires sociales.

Cette activité a connu la participation des membres du gouvernement à savoir le ministre des Affaires sociales, Rose Boyota, celui du vice-ministre de santé Albert Mpeti Biyombo et du secrétaire à la Coopération internationale et autres.

Dans la même catégorie