NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Ouverture à Marrakech des travaux de la 9ème Conférence bisannuelle du FEM sur les Eaux Internationales


   

Marrakech, 05/11/2018 (MAP)- Les travaux de la 9ème Conférence bisannuelle du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) sur les Eaux internationales (IWC9) ont été ouverts, lundi à Marrakech, en présence de 350 participants représentant plus de 80 pays.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette Conférence, qui se poursuit jusqu’au 8 courant, est organisée sous les auspices du FEM et de l’UNESCO, en étroite collaboration avec le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable.

Réunissant des représentants des gouvernements de plus de 80 pays, dont les pays africains, les Parties prenantes aux niveaux local, national, régional et mondial ainsi que les Agences d’Exécution du FEM (Banque Mondiale, BAD, PNUD, FAO, ONUDI…), ce conclave a pour objectif d’encourager et de faciliter l’apprentissage et le partage d’expériences et de connaissances entre différents secteurs et au sein du portefeuille de projets.

Cette Conférence, qui a été précédée des travaux de la 20ème Consultation annuelle marine, tenus les 3 et 4 courant au musée de l’eau dans la cité ocre, permettra également de consulter les membres du réseau des Eaux Internationales sur les nouveaux défis en la matière.

La Rencontre se veut aussi une occasion pour asseoir l’image du Maroc à l’international et partager l’expérience du Royaume à travers la présentation des avancées réalisées en matière d’environnement et de développement durable.

Au cours de ce conclave, un espace d’exposition sera organisé en vue de mettre en avant les expériences scientifiques et techniques innovantes. Il constituera ainsi un espace d’échange autour des projets FEM sur les Eaux Internationales et de partage de l’information et de la formation entre les chefs de projets et les représentants des pays présents.

La Conférence proposera également des ateliers dirigés et des tables rondes, le but étant de permettre de rendre visibles les contributions concrètes des projets du FEM à la gestion écosystémique des masses d’eau partagées.

Par ailleurs, des sessions de formation ont précédé cette Conférence et ont couvert les questions relatives à la mobilisation du secteur privé ainsi que certains aspects de la mise en œuvre des projets sur les Eaux Internationales.

A rappeler que les Conférences du FEM sur les Eaux Internationales se tiennent tous les deux ans et constituent une opportunité d’échange sur les expériences, politiques et procédures relatives à la gestion des projets sur les Eaux et les Océans, de discussion des priorités émergentes en la matière et d’amélioration de la performance globale du portefeuille des projets FEM dans le cadre de son programme stratégique sur les Eaux Internationales.

Dans la même catégorie