GNA « Super Body 2018 » launched By: Simon Asare GNA Sports Minister inaugurates a 10-member National Youth Policy Committee AIB Visite de Le Drian et sécurité, au menu de la presse en ligne burkinabè AIB Le journaliste a obligation de fournir des informations vérifiables (ministre Rémis Dandjinou) AIB Procès putsch manqué: Herman Yaméogo estime qu’il y a erreur sur sa personne MAP UA: Le kenyan Raila Odinga nommé Haut Représentant pour le développement des infrastructures en Afrique (communiqué) MAP Enlevé il y a une semaine, le milliardaire Dewji rentre « sain et sauf à la maison » AIP Le commissariat de police de Sikensi confronté à un problème de mobilité AIP Les cours d’anglais dispensés par des vacataires depuis 2014 au collège de Bouna AIP La mairie de Tafiré va dégager un fonds de 20 millions F CFA pour l’autonomisation de la femme

Ouverture à Tunis du Forum économique africain


  24 Avril      36        Economie (20595), Evénements (2486),

   

Tunis, 24 avril 2018 -(MAP)- Le Forum économique africain a ouvert, mardi à Tunis, ses travaux avec la participation de 38 Etats africains et des personnalités africaines de haut niveau relevant des secteurs public et privé, dont des ministres, conseillers spéciaux auprès de chefs d’Etat et des dirigeants d’institutions financières.

S’exprimant à l’ouverture du forum, le ministre tunisien du Commerce, Omar Behi, a indiqué que «les indicateurs de coopération entre les pays africains sont très faibles, en ce sens que le taux d’échanges commerciaux ne dépasse pas les 13% du total de leurs échanges avec le reste du monde».

M. Béhi a, à ce propos, souligné l’importance de renforcer les efforts pour améliorer ces indicateurs et développer le volume des échanges commerciaux entre les pays africains dans tous les secteurs et les domaines prioritaires.

Le ministre a de même relevé que le forum économique africain sera une occasion importante pour l’échange des expériences et l’ouverture du dialogue entre les secteurs public et privé, en vue de conclure des partenariats pour la réalisation de projets à intérêt mutuel.

Cette importante rencontre, dit-il, traitera cinq secteurs économiques stratégiques qui reflètent les besoins profonds des populations du continent africain et constituent les moteurs de développement pour la période à venir.

Il a cité, notamment, le secteur des bâtiments et des travaux publics, le secteur des services et des technologies de l’information, le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire, le secteur de la santé et les industries pharmaceutiques, ainsi que le secteur de l’enseignement supérieur.

Le Forum est organisé conjointement par le ministère du Commerce, la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) et la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC).

Au programme figurent des rencontres B to B, ainsi que des ateliers sectoriels sur les thématiques « Construire en Afrique : un marché en expansion », « Les Tics pour un développement durable en Afrique», «La santé, vers de nouveaux modèles, «L’enseignement universitaire et l’employabilité» et «L’Agrobusiness».

HR.

Dans la même catégorie