ANG Progrès importants réalisés dans le processus d’intégration à la faveur de la ZLECAF (UA et UE) AGP Gabon : Inauguration de l’agence de la SEEG de la Cité Damas AGP Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football APS MACKY SALL : « JE SUIS UN EXEMPLE VIVANT DE LA CAPACITÉ D’ADOPTION DU SINE » AGP Gabon : le Premier ministre le cap du nouveau Gouvernement APS BERNARD CASIMIR CISSÉ : « IL N’Y A QU’UN SEUL FICHIER, MAIS QUI DISPOSE DE DEUX COMPARTIMENTS » APS LES TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA ROUTE KEUR MARTIN-WAHAL DIAM LANCÉS Inforpress Sal: Empregadas domésticas consideram-se mais valorizadas mas queixam-se da situação de vulnerabilidade

Ouverture d’une bibliothèque virtuelle en prélude à l’université virtuelle


  11 Août      34        Arts & Cultures (2293), Livres (272),

   

Abidjan, 11 août 2016  (AIP) – Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Bakayoko-Ly Ramata, a lancé, jeudi, au Pôle scientifique et d’innovation de l’université Félix Houphouët-Boigny, à Bingerville, la bibliothèque virtuelle de son ministère en prélude à l’ouverture de l’université virtuelle.
Les cours et enseignements des professeurs et résultats de travaux de recherche sont désormais disponibles sur le site biblio.universites.edu.ci au profit des étudiants qui pourront dorénavant accéder au bouquet en ligne des différents fonds documentaires.
Lors de la cérémonie de lancement à laquelle assistaient le Pr Saliou Touré, président de l’université internationale de Grand-Bassam, le secrétaire général du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), Pr Bertrand Mbatchi et les présidents des différentes universités ivoiriennes, le ministre Bakayoko-Ly Ramata a exhorté « les personnels administratifs et techniques, les informaticiens et documentalistes à la rigueur dans la structuration des données à traiter, dans la permanence du site (…) pour le respect de la promesse faite à notre communauté et au monde ».
Outil indispensable d’économie des efforts et des ressources financières, cette université vient en appoint au lancement de l’université virtuelle dont s’est dotée la Côte d’Ivoire en vue de répondre à la problématique de la massification des effectifs.
Toutefois, la mise en œuvre de cette innovation requiert la prise de dispositions pour la protection des droits d’auteurs à travers un cadre juridique définissant les contours de la mise à disposition des travaux des enseignants-chercheurs, a plaidé Pr Timité Marguerite de la Société ivoirienne de pédiatrie.
Pour sa part, le secrétaire général du CAMES a invité les Ivoiriens à « réussir ce pari pour servir d’exemple ».
(AIP)
aaa/ask

Dans la même catégorie