AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

OUVERTURE PROGRESSIVE DES LIEUX DE CULTE : LE PREFET A SENSIBILISE LES RESPONSABLES DES ÉGLISES, TEMPLES ET MOSQUÉES PROPOSÉES PAR FAOC-TOGO


  20 Juillet      6        Société (22909),

   

Notse, 20 juil. (ATOP) – Le préfet de Haho, Tchangani Awo, président du Comité Local de Gestion de la Riposte (CLGR) à la COVID-19 a sensibilisé, le vendredi 17 Juillet, les responsables des lieux de cultes, à savoir, églises, temples et mosquées proposées pour l’ouverture sur les mesures pour lutter contre la pandémie de Coronavirus, (COVID-19).

Le préfet a d’abord fait le point sur la pandémie et les mesures prises au Togo pour lutter contre le coronavirus. Il a instruit l’auditoire sur le problème du matériel de protection dont dispose chaque église, temple et mosquée en vue de faire face à cette pandémie lors de cette ouverture progressive.

Le préfet a donné des explications sur les dispositifs à mettre en place dans les églises, temples et mosquées ouvertes, tel que les dispositifs de lavage des mains, la mise à disposition des solutions hydro-alcooliques, la distanciation physique de chaque fidèle, le port obligatoire de masques, la désinfection des lieux de culte et la suppression pure et simple des Cultes de nuit.

Le préfet a préconisé que tous les enfants de cinq à douze ans restent à la maison et à partir de treize ans en allant portent des bavettes comme les grands tout en respectant également les normes de distanciation sociale. Il a été demandé de désigner un responsable par congrégation et mosquée chargé de discuter avec le CLGR contre la Covid-19 en cas de manquements constatés au niveau des mesures barrières édictées par le gouvernement.

Le représentant du directeur préfectoral de la Santé de Haho, Dr Akara Essona a fait le point sur la situation épidémiologique au Togo et dans le Haho. Il a appelé les responsables des lieux de cultes présents à la rencontre à s’impliquer davantage dans la lutte contre cette pandémie au sein de leurs lieux de cultes en vue de susciter l’adhésion des hautes autorités du pays pour une ouverture totale des lieux de culte très prochainement.

Pour le docteur Akara, la préfecture de Haho est aussi frappée par l’épidémie de Covid-19 car six cas positifs sont déclarés dont quatre cas complètement guéris. Toutes les dispositions sont prises pour la prise en charge des deux nouveaux cas restants, a-t-il dit. Il a fait savoir qu’à ce jour, 214 cas contacts ont été enregistrés dans le Haho dont 58 cas sont entrain de bénéficier d’un suivi régulier. Face à ce fléau, Dr Akara Essona a recommandé que les voyageurs où tout cas suspect soient signalé au numéro vert 70, 54, 95 et 13 afin que des prélèvements systématiques soient faits en vue de la prise en charge des personnes infectées par le Coronavirus.

Cette séance s’est achevée par un débat qui a permis aux participants d’examiner et de proposer des solutions adéquates aux difficultés qu’ils vont rencontrer lors de l’ouverture des lieux de culte.

Dans la même catégorie