APS APF : NIASSE PRÔNE UN CHANGEMENT DE PARADIGMES POUR LES PROJETS ET PROGRAMMES DE COOPÉRATION AGP Koundara/Environnement : Un projet pour les communautés impactées par le changement climatique AGP Boké/Santé : « Citoyens et Gouvernance-Santé » en débat dans la région AGP Dixinn/COVID-19: Les mesures sanitaires en vigueur à l’école primaire Dixinn Centre 1 AGP Siguiri/Infrastructure : Remise provisoire d’un nouveau bloc communal. AGP Mamou-Politique : Les citoyens de Konkouré opposés au retour du sous-préfet. APS MBOUR : LES BESOINS EN MOUTONS ESTIMÉS À 50 000 TÊTES (OFFICIEL) APS UNE SUBVENTION DE PLUS DE 40 MILLIONS CFA AUX ACTEURS DE LA RÉGION DE DIOURBEL APS LE SÉLECTIONNEUR DE LA GAMBIE DIT ÊTRE FIER DE SES ATTAQUANTS ÉVOLUANT À BOLOGNE APS SIGNATURE D’UN ACCORD CADRE POUR LA SÉCURITÉ DES JOJ 2022

Panthères du Gabon : Qui pour remplacer Poko contre la RDC et l’Angola?


  31 Octobre      2        Musique (201),

   

Libreville, 31 Octobre (AGP) – Son indisponibilité pour les deux rencontres à venir face à la République Démocratique du Congo (RDC) du 14 novembre prochain et trois jours après, contre l’Angola, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Total-Cameroun 2019, oblige désormais le sélectionneur Patrice Neveu à revoir ses cartes. Qui pour le remplacer ?

Touché au genou droit lors du match de son club face à Kasimpasa pour le compte de la 9e levée du championnat turc, le milieu de terrain gabonais, André Biyoho Poko, sera éloigné des terrains durant deux mois. Il est donc forfait pour les deux prochaines sorties du mois de novembre comptant pour les première et deuxième journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Un véritable coup dur pour la sélection nationale du Gabon qui vient de perdre un élément essentiel dans l’entrejeu.

Car, loin d’être le plus talentueux de cette équipe des «Panthères du Gabon», André Biyoho Poko, tel un Blaise Matuidi en équipe de France, a su faire son trou voilà bientôt dix ans grâce à son profil de milieu défensif à l’ancienne qui se caractérise par cette agressivité dans le bon sens du terme.

Avec notamment, une combativité, une capacité de multiplier les efforts, un harcèlement permanent sur le porteur du ballon, une aptitude à se projeter vers l’avant, le dépassement de soi et surtout cet amour pour l’effort. C’est fort de cette générosité qui a fait passer l’ancien sociétaire de l’Union Sportive de Bitam (USB), du statut de simple joueur à celui d’indispensable au sein d’un groupe où il aura su s’imposer sur et en dehors du terrain.

Mais à priori, Patrice Neveu dispose d’au moins trois solutions pour réorganiser son équipe au milieu de terrain. Didier Ibrahim Ndong peut venir s’installer au côté de Mario Lémina qui devrait faire son retour ou encore le jeune Loufilou qui possède également un bagage athlétique assez intéressant pour tenir ce poste. Surtout qu’en face, il y aura du répondant et que la bataille du milieu de terrain devrait constituer la clé de voûte d’une bonne prestation à Kinshasa le 14 novembre.

Dans la même catégorie