GNA Mahama’s lawyers creating « media spectacle » for Election 2024-Oppong Nkrumah GNA Supreme Court cautions Tsatsu, Ayine over certain gestures in court GNA NPP asks Speaker Bagbin to remain impartial as it maintains majority GNA Re-appoint Ashitey as Greater Accra Regional Minister- NPP Coalition AGP Labé : « Ce que je déplore le plus, c’est la discrimination que font l’objet les clubs de l’intérieur lors des sélections pour une équipe nationale », déplore le président du Kolima AC. AGP Kindia: un véhicule de transport attaqué par des coupeurs de route, un mort, plusieurs blessées et des sommes importantes emportées AGP Siguiri-Education : Don de fournitures pour les élèves de Bendougou AGP Ratoma/Société : Vers l’opération de déguerpissement des emprises des routes AIP Doumbia Soumaïla nommé à la commission centrale de la CEI AIP Des nominations au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique

PAPE BOUBA DIOP : RUFISQUE PARÉE POUR RENDRE UN ULTIME HOMMAGE À SON HÉROS


  4 Décembre      21        Sport (4960),

   

Rufisque, 4 dec (APS) – Dans la vielle ville de Rufisque, les populations mobilisées, se préparent à accueillir la dépouille de l’ancien international sénégalais, Pape Bouba Diop, pour lui réserver l’hommage et les honneurs que le natif de cette ville mérite, a constaté l’APS.

De la sortie 9 de l’autoroute péage qui mène droit à son quartier natal des HLM, des drapelets et autres écharpes aux couleurs nationales sont accrochés sur les poteaux électriques. A d’autres endroits les portraits et autres effigies de l’ancien international sont visibles.

En face du terrain de football surnommé ‘’Ndeffan’’ du quartier, une énorme photo en grandeur nature, avec en toile de fond, la célébration du premier but marqué lors du mondial 2002 contre le tenant du titre la France, est accroché sur la devanture d’une boutique qui a baissé rideau pour l’occasion.

Sur cette grande affiche est écrite en lettres vert-jaune et rouge, ‘’Reposes en paix Gaindé. Tu resteras à jamais dans nos cœurs’’. Sur le terrain de football recouvert d’une couche de sable de dune, se dresse également une tente blanche tapissée de vert à l’intérieur.

Sur place également, deux maçons en blouse bleu avec l’inscription ‘’Ville de Rufisque’’ s’affairent à la construction d’une stèle de presque trois mètres de hauteur. Un dénivellement à l’intérieur de l’édifice renseigne sur l’intention.
‘’On mettra une grande photo de Pape Bouba Diop puisque ce terrain portera désormais son nom’’, confie notre interlocuteur.

Pris d’assaut par les amis, parents proches, voisins et citoyens lambda venus témoigner leur sympathie depuis dimanche, mais également par les journalistes, les résidents du quartier expriment une immense tristesse.

‘’On ne voudrait pas qu’il y ait de l’anarchie puisque l’anarchie est partout quand la responsabilité est nulle part’’, confie à des journalistes un des membres d’un collectif mis en place en collaboration avec la famille pour organiser la prière mortuaire, l’enterrement et la cérémonie d’hommage prévus demain samedi à partir de 10 heures dans son quartier

La maison familiale située à une rue du terrain Ndeffan, pris d’assaut depuis dimanche, ne pouvant accueillir tout ce monde qui compte accompagner Pape Bouba à sa dernière demeure, la prière mortuaire se fera au niveau du terrain de basket qui fait face au terrain de football où se déroulera la cérémonie d’hommage après l’enterrement au cimetière de Dangou à 11 heures, a expliqué Ibrahim Khalil Ndiaye, membre de l’ASC Ndeffan et du Conseil de quartier.

Ainsi pour accueillir tout ce monde voulant accompagner le défunt à sa dernière demeure, la famille, le préfet et les autorités municipales ont décidé de ne pas faire la prière au niveau de la grande Mosquée en cours de travaux de rénovation.

‘’Tout ce que nous ferons pour lui rendre hommage ne sera pas à la hauteur de ce qu’il a fait pour son pays mais des actes de haute portée seront posés ici dans son quartier, sa ville natale parce qu’il mérite tous les honneurs’’, relève-t-il.

Pour le président départemental du mouvement navétanes de Rufisque, Arona Bathily, le jour où Pape Bouba a marqué le but pour le Sénégal contre la France le 31 mai 2002, ‘’c’est une seconde libération, une seconde décolonisation du Sénégal vis-à-vis de la France’’.

C’est pourquoi un hommage mérité doit être rendu à son auteur. Le collectif des Présidents de Conseils de quartier de Rufisque, le Collectif des Imams, des délégués de quartier et de l’ensemble des associations communautaires de Rufisque sous l’égide du délégué de quartier Dethie Wane de Mérina a eu l’idée de mettre en place ce collectif pour prendre en charge l’organisation de la cérémonie mortuaire avec le Président de l’Asc du quartier Ndeffan, Abdoulaye Ndione.

De la prière mortuaire, à la cérémonie d’hommage jusqu’à son enterrement samedi, tout a été organisé par le collectif en rapport avec la famille pour que les populations, les jeunes des ASC en particulier prennent part à cet hommage.

Il a exhorté les populations de Rufisque de Diokoul à Keury Kaw, Keury Souf, en passant par Fass Thiokho Guendel, entre autres, mais aussi tous ceux qui viendront rendre hommage au ‘’Lion’’ de porter du blanc.

Après la prière mortuaire sur cette grande place mythique du quartier le terrain de basket qui accueille habituellement les conférences religieuses et toutes autres cérémonies de grande envergure, le convoi prendra la route du stade Ngalandou Diouf pour longer les quartiers de Cité millionnaire, Ndar gou ndaw, Nimzatt, Dares et Salam pour terminer à Dangou où il sera inhumé à côté de sa maman Fatou Sylla.

Sur ce parcours, les jeunes des ASC de ces quartiers sont mobilisés pour attendre le cortège. Déjà, depuis l’annonce de son décès dans son quartier, des initiatives ont été prises par des amis d’enfance, des voisins pour confectionner des tee-shirts blancs avec son effigie distribués dans toute la ville.

Un important renfort de policiers est également attendu, selon le collectif en rapport avec le Préfet et le Commissaire de police.

Au retour de l’enterrement, les condoléances seront reçues au niveau du terrain de football de Ndeffan où est érigée une grande tente.

En attendant le cérémonial demain samedi, devant la maison mortuaire, un grand bus affrété par le ministère des sports attendait pour convoyer les membres de la famille et quelques rares proches pour aller à l’aéroport de Diass où la dépouille est attendue.

‘’Tous les jeunes du quartier voulaient rallier l’aéroport, mais du fait de la Covid-19 et avec l’augmentation des cas, des instructions ont été données en accord avec la famille pour limiter le nombre avec seulement un car’’, confie un frère du défunt.

‘’Pape Bouba n’est pas l’icône d’un quartier, ni d’une ville, c’est celui de tout un pays qu’il a rendu fier et heureux’’, selon un de ses amis d’enfance qui voulait également être à l’aéroport, Doudou Diallo.

L’ancien international sénégalais, décédé dimanche en France à l’âge de 42 ans a fait ses premiers armes dans l’ASC de son quartier ’’Ndefan’’ qui s’apprête à lui rendre un dernier hommage.

Dans la même catégorie