NAN Commission, NGO train youths on peace building NAN Nigerian develops app connecting Africa, Japan NAN Securing Information System, a must for service delivery, says NITDA ACI CONGO : LE ROTARY CLUB INVITE LES JEUNES DE LA RDC ET DU CONGO A DEVENIR DES LEADERS ACI CONGO : SIGNATURE DE TROIS CONVENTIONS DE FINANCEMENT POUR 21 GROUPES DE PRODUCTEURS NAN Nigeria loses 300,000 tonnes of sugar to smugglers annually — Dangote NAN FRSC warns personnel against delay in response to distress calls ANP Modernisation Etat : adoption d’une loi modernisant le système de l’état civil au Niger ANP Niger : un atelier bilan du 4ème recensement général de la population et de l’habitat en prélude au 5ème RGPH en 2021 NAN BNHA approves Ortom’s request to appoint 26 Special Advisers

Paris veut installer une école de cybersécurité à Dakar


Rabat, 15 Nov 2017 (MAP) – Le ministre français des Affaires étrangères et de l’Europe, Jean Yves Le Drian, a annoncé mardi soir que son pays souhaite installer à Dakar « une école nationale à vocation régionale » dédiée à la cybersécurité.

« La France souhaite installer une école nationale à vocation régionale dans le domaine de la cybersécurité, ici à Dakar », a-t-il déclaré lors des travaux du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité.

Intervenant lors d’une plénière sur « l’Afrique et les nouveaux enjeux sécuritaires », Jean Yves Le Drian a souligné qu’il souhaitait que la réalisation du projet se fasse dans les plus brefs délais.

Le ministre français des Affaires étrangères a indiqué avoir discuté de cette idée avec le président sénégalais Macky Sall.

« Il s’agit d’un projet innovant en vue de renforcer les capacités de nos partenaires africains de réponse aux menaces de la cybersécurité (…). Il s’agit d’une réponse contre les cyber-attaques mais aussi la lutte contre la cybercriminalité et le terrorisme qui sont des menaces tout à fait réelles et qui ne sont pas limitées au monde européen ou au monde américain », a estimé l’ancien ministre français de la Défense.

« Nous allons mettre cela en œuvre avec une dimension africaine affirmée à partir du Sénégal. J’espère que d’ici le prochain forum, nous aurons le constat de ce caractère opératoire de cette école », a-t-il souhaité.

La quatrième édition de ce forum international a pris fin mardi soir au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD).

Dans la même catégorie