LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Parution de l’ouvrage en portugais « Sahara marocain, le front Polisario en Amérique Latine, le cas du Brésil » de Lahcen El Moutaqi


Rabat, 03/04/2017 (MAP) – « Sahara marocain, le front Polisario en Amérique Latine, le cas du Brésil » est l’intitulé de l’ouvrage en portugais du chercheur universitaire marocain Lahcen El Moutaqi.

Paru aux éditions « Moshahir Media », cet ouvrage de 132 pages est composé de six chapitres. Les quatre premiers donnent une vision globale sur le processus de décolonisation au Maroc, les étapes historiques de la récupération par le Royaume de ses provinces du Sud et les moyens légaux pour rétablir sa souveraineté sur ses territoires restés encore sous occupation espagnole, lit-on dans la préface du livre.

Quant aux cinquième et sixième chapitres, ils font le point sur les moyens de faire échec aux manœuvres ourdies par les séparatistes contre l’intégrité territoriale du Royaume.

L’ouvrage traite également des aspects politiques de la « diplomatie académique », concernant notamment la proposition marocaine d’autonomie des provinces du Sud.

Dans une déclaration à la MAP, l’auteur a indiqué que l’ouvrage « analyse les différents aspects de la question du Sahara marocain mettant en avant le plan d’autonomie proposé par le Maroc pour mettre fin à ce conflit artificiel ».

Ce projet, inspiré de certaines expériences étrangères, constitue une plate-forme crédible pour trouver une issue politique à ce conflit artificiel, créé de toutes pièces par l’Algérie, a poursuivi M. El Moutaqi, lauréat, entre autres, de l’Université brésilienne de Sao Paulo.

Au Brésil, peu de chercheurs abordent la question du Sahara marocain de manière approfondie et objective, la plupart des travaux se limitant à des informations générales et à des analyses superficielles et peu rigoureuses, voire partiales, a-t-il déploré.

« C’est pour cette raison, a-t-il expliqué, que cet ouvrage cherche à informer l’opinion publique latino-américaine, notamment celle du Brésil, sur le projet marocain visant à parvenir à une solution politique de ce différend, ainsi qu’à fournir des données objectives aux chercheurs et étudiants brésiliens intéressés par la question du Sahara marocain ».

De l’avis de l’auteur, il est « important de donner un aperçu historique sur ce conflit artificiel, ainsi que sur le plan d’autonomie pour le Sahara proposé par le Royaume et les actions politiques menées à ce propos après quatre décennies d’impasse ».

M. El Moutaqi, auteur de plusieurs articles sur la question du Sahara publiés dans la presse brésilienne, livre par ailleurs une profonde analyse sur le contexte sécuritaire dans la région du Maghreb, notamment avec la montée des menaces terroristes qui guettent l’ensemble de la région maghrébine.

L’ouvrage qui vise à mettre à nu la propagande mensongère véhiculée, à travers les médias, par les séparatistes et leurs partisans dans ce pays sud-américain, rappelle également les conclusions accablantes des rapports de l’Office de lutte anti-fraude de l’Union européenne (OLAF) faisant état de l’implication du polisario dans le détournement à grande échelle, avec la complicité du régime algérien, des aides humanitaires destinées aux Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf.
LD—TRA/EXP.

Dans la même catégorie