AGP Gabon/Agriculture: Les ministres de la CEEAC en conclave à Libreville AGP Gabon/Education: La CONASYSED réclame les travaux du dialogue social AGP Gabon: Les centrales syndicales des agents publics lancent un mouvement d’humeur MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements MAP Hausse de 51% des engagements de la BAD en faveur des Etats fragiles sur 2014-2019 MAP Gabon : découverte des plus hautes mangroves du monde atteignant 60 mètres ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection

Parution du livre « Michel Serres, Hans Jonas, Edgar Morin et l’écologie profonde » de l’abbé Raymond Matand


  17 Septembre      7        Livres (130),

   

Kinshasa, 17 septembrer 2020(ACP).- Le Pr abbé Raymond Matand Makashing a annoncé, jeudi au cours d’un entretien téléphonique avec l’ACP, la parution aux éditions L’Harmattan à Paris, de son ouvrage «Michel Serres, Hans Jonas, Edgar Morin et l’écologie profonde ».
Cette œuvre de 254 pages subdivisée en 4 chapitres, est la suite d’un ouvrage sur la contribution africaine à l’écologie profonde que l’abbé Raymond Matand avait auparavant publié aux même éditions.
Dans ce deuxième volet, l’auteur présente la pensée de trois grands représentants de l’écologie philosophique, à savoir : les Français Michel Serres et Edgar Morin, et l’Allemand Hans Jonas.

Selon le Pr Matand, ces penseurs permettent aux lecteurs contemporains, et en particulier aux jeunesses intellectuelles africaine et congolaise, « d’entrer dans la connaissance des questions écologiques de notre temps et de découvrir leurs propositions face aux problèmes écologiques de notre monde d’aujourd’hui ».

Les problèmes écologiques dont parle Raymond Matand et qu’il a qualifié de « signes de la crise écologique de notre temps », sont notamment la pollution sous toutes ses formes, la dégradation et la destruction des milieux naturels, l’épuisement des ressources naturelles, les perturbations climatiques, la malnutrition, etc.
Une contribution à l’édu-écologie
« J’ai écrit ce livre pour contribuer à ce que j’appelle édu-écologie », a déclaré Pr abbé Raymond Matand, ajoutant que « nos populations, en Afrique surtout, ne sont pas au courant des enjeux actuels de l’écologie. Mon but est donc de les mettre au courant de l’ensemble des questions qui se posent aujourd’hui dans ce domaine ».
C’est ainsi que l’abbé a résumé la pensée des trois philosophes susmentionnés, en réservant à chacune de leurs propositions un chapitre entier de son ouvrage : Michel Serres propose la signature d’un « contrat naturel » entre l’homme et la nature ; Hans Jonas soutient, quant à lui, que la solution se trouve dans l’éthique de responsabilité de l’homme envers la nature et les générations futures. Pour Edgar Morin, la clé se trouve dans une éthique planétaire ou éthique de la modernité.

« La question écologique est une question urgente, puisque les problèmes écologiques sont globaux qui nous concernent tous» a dit Raymond Matand, avant de conclure «Toute l’humanité, Européens et Africains et inclus, fait une grande œuvre de destruction de la nature, ce qui en dernière analyse signifie que nous nous détruisons nous-mêmes ».
L’abbé Raymond Matand Makashing est prêtre du diocèse de Luiza, province du Kasaï Central en RD Congo. Docteur en philosophie de l’Université catholique du Congo (UCC), il enseigne la philosophie de la nature, la philosophie africaine et la logique au grand séminaire Christ-Roi de Kabue (Kasaï central) en RDC. Il est également recteur émérite du grand séminaire Saint Paul VI de Kabinda (Kasaï oriental), signale-t-on.

Dans la même catégorie