LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Pas augmentation des prix des produits pétroliers, selon le ministre de l’Economie


  16 Décembre      70        Economie (23921), Finance (3776),

   

Kinshasa, 16 Déc. 2017 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge de l’Economie, Joseph Kapika, a affirmé vendredi, au cours d’une réunion interministérielle avec les responsables des entreprises pétrolières  qu’il n’y aura pas d’augmentation de prix des carburants à la pompe.

Au cours de cette rencontre à laquelle ont pris    les ministres des Hydrocarbures, Ngoy Mukena et celui des Finances, Henri Yav Mulang, M. Kapika a indiqué que le gouvernement a  consenti des sacrifices en  accordant  les allégements fiscaux aux entreprises pétrolières en vue d’adoucir la tension de leur  trésorerie pour avoir ravitaillé les services stratégiques comme Les Forces armées,  la Police nationale congolaise, la Société de transport au Congo( Transco) et la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC).

Pour sa part, le porte-parole de la profession pétrolière,  Charles Nyakobasa, a indiqué que les sociétés pétrolières continuent à soutenir le gouvernement dans ses efforts de maintenir inchangé les prix de produits pétroliers  dans la mesure où, les prix ont augmenté sensiblement sur le marché international. Ils sont passés de 2640 dollars us  l’année passée le baril à 3800 dollars us actuellement. Ce qui constitue une perte énorme pour ces entreprises, a-t-il conclu.

ACP/Fng/BSG/JGD

Dans la même catégorie