MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Pas augmentation des prix des produits pétroliers, selon le ministre de l’Economie


  16 Décembre      61        Economie (22856), Finance (3735),

   

Kinshasa, 16 Déc. 2017 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge de l’Economie, Joseph Kapika, a affirmé vendredi, au cours d’une réunion interministérielle avec les responsables des entreprises pétrolières  qu’il n’y aura pas d’augmentation de prix des carburants à la pompe.

Au cours de cette rencontre à laquelle ont pris    les ministres des Hydrocarbures, Ngoy Mukena et celui des Finances, Henri Yav Mulang, M. Kapika a indiqué que le gouvernement a  consenti des sacrifices en  accordant  les allégements fiscaux aux entreprises pétrolières en vue d’adoucir la tension de leur  trésorerie pour avoir ravitaillé les services stratégiques comme Les Forces armées,  la Police nationale congolaise, la Société de transport au Congo( Transco) et la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC).

Pour sa part, le porte-parole de la profession pétrolière,  Charles Nyakobasa, a indiqué que les sociétés pétrolières continuent à soutenir le gouvernement dans ses efforts de maintenir inchangé les prix de produits pétroliers  dans la mesure où, les prix ont augmenté sensiblement sur le marché international. Ils sont passés de 2640 dollars us  l’année passée le baril à 3800 dollars us actuellement. Ce qui constitue une perte énorme pour ces entreprises, a-t-il conclu.

ACP/Fng/BSG/JGD

Dans la même catégorie