MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin d’informations économiques africaines MAP Le Sénégal et la BAD signent deux accords de financement MAP Le président malien sera présent au sommet Russie-Afrique prévu en juillet à Sotchi (ministre des AE) APS Malèye Diagne « a tous les atouts pour réussir avec son nouveau club », le Riga FC APS Samba Ndiobène Ka rassuré par les travaux du Promoviles à Rufisque APS Promovilles: lancement des travaux de deux voies pour désenclaver Tivaouane Peulh-Niaga APS Cinq joueurs sénégalais dans le onze-type du CHAN AIP Coupe du monde des clubs 2023: Al Hilal (Arabie Saoudite) s’impose devant Flamengo (Brésil) (1-0)

Pascale Loundou lauréate de la 3ème édition du prix Denis Sassou-N’Guesso de l’innovation


  24 Décembre      58        Innovation (122),

   

BRAZZAVILLE, 24 DEC (ACI) – L’innovatrice congolaise, Mme Claude Pascale Loundou a remporté, le  23 décembre à Brazzaville, la 3ème édition du prix Denis Sassou-N’Guesso de l’innovation, associé au programme de formation ‘’Seeds for the future’’ de la société chinoise Huawei.

Au cours de cette édition, 12 finalistes ont été primés pour leurs projets novateurs. Le prix de la meilleure innovation a été décerné à l’innovatrice Loundou pour avoir développé l’application dénommée ‘’Mbotama Elamu’’, dédiée à la femme enceinte.

En effet, cette application permet de géolocaliser et d’avertir l’entourage de la femme enceinte et les services de secours à la moindre contraction, pour une prise en charge plus rapide. Selon elle, cette innovation est une manière de booster et de favoriser un meilleur suivi de la femme dans les  trois derniers mois de grossesse.

Intervenant à la cérémonie de remise des prix, le ministre des Postes,  des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo, a dit que le gouvernement va accompagner les jeunes startuppers.

A cet effet, l’Exécutif s’emploie à créer les conditions propices à la création d’entreprises, à l’entreprenariat juvénile et au soutien des startups. ‹‹Nous avons initié le projet de loi portant labellisation des startups dans notre pays, afin d’encadrer, d’accompagner et d’encourager les promoteurs de ces jeunes entreprises et de mettre à profit leurs idées pour concrétiser davantage leur intégration dans l’économie et créer une réelle économie numérique au service de nos populations››,  a-t-il fait savoir.

S’adressant aux jeunes startuppers recalés, M. Ibombo les a exhortés à travailler davantage pour mieux préparer la compétition prochaine.

De son côté, le directeur général de Huawei Congo, M. Georges Li, a salué la participation de ces jeunes startuppers. Aussi, il a signifié que l’installation de sa succursale au Congo a pour but d’accompagner le gouvernement dans sa politique de diversification de l’économie.

Au total 93 jeunes congolais âgés de 18 à 29 ans ont été inscrits à ce challenge. Parmi ces candidats, 30 ont été préalablement présélectionnés avant la sélection définitive des 15 derniers, dont neuf de Brazzaville, quatre de Pointe-Noire, un de la Côte d’Ivoire et d’Ukraine. Ces derniers avaient pris part à la formation  dispensée par des experts chinois et nationaux.

Débuté en 2019, le programme de formation  ‘’Seeds for the future’’ aide à développer les talents locaux en matière de technologies de l’information et de la communication  (Tic), ainsi que d’améliorer le transfert des connaissances.

Dans la même catégorie