MAP M. El Otmani met en évidence l’élan de développement global dans les provinces du Sud du Royaume MAP Intervention marocaine à El Guerguarat : Il est primordial de veiller à la liberté de circulation (ministre belge des AE) MAP L’Espagne défend la centralité de l’ONU dans le règlement de la question du Sahara (ministre des AE) MAP Saut d’obstacles: Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc aux JO-2020 (FRMSE) MAP Rabat : Signature d’une convention de partenariat sur le plaidoyer au sujet de la question du Sahara marocain MAP ONU : décès de l’ambassadeur de la Guinée à New York des suites de la Covid-19 MAP L’intervention pacifique à El Guergarat démontre l’importance de développer la recherche sur la question du Sahara pour faire face aux mensonges du « polisario » (Boussouf) APS PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE APS CAF : CRÉATION D’UN COMITÉ NATIONAL DE SOUTIEN À ME AUGUSTIN SENGHOR AIP Réunions statutaires et célébration du 20 ème anniversaire du GIABA

PDU : mise à niveau des équipes du « Task-Force municipales »


  4 Novembre      14        Société (25475),

   

Kinshasa, 04 octobre 2020 (ACP). – Les ministres d’Etat, de l’Urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu, et celui de la Décentralisation et des réformes institutionnelles respectivement, Azarias Ruberwa, ont coparrainé, l’ouverture mercredi à Kinshasa, l’atelier de mise à niveau et de lancement des équipes de renforcement des capacités municipales « Task-force municipales » (TFM), dans le cadre de la préparation du Projet de développement urbain (PDU).

Ce programme a pour objectifs d’améliorer l’accès aux services et infrastructures de base, de renforcer la gestion urbaine et municipale des villes cibles ainsi que de fournir une réponse immédiate et efficace à une crise ou à une urgence éligible.

Ce projet cible six villes au titre de financement initial pour une somme de 100 millions de dollars américains. Il s’agit des villes de Bukavu, Kalemie, Kikwit, Kindu, Matadi et Mbandaka, qualifiées des villes initiales. Au titre additionnel d’un montant de 90 millions de dollars américains, trois villes sont prises en compte, à savoir Goma, Kolwezi, Kisangani.

A cette occasion, le ministre Azarias Ruberwa a rappelé l’importance de cet atelier pour les responsables des entités territoriales (ETD), avant de les appeler à bien protéger les ouvrages qui seront érigés dans les villes concernées par ledit projet.

«Cet atelier est une sorte des prémisses de renforcement des capacités assurées en faveur de l’ensemble des ETD. Les responsables de ces entités constituent l’équipe des formateurs qui va pérenniser la formation afin de favoriser le développement. Dans toutes les provinces, le chantier le plus important reste le renforcement des capacités », a indiqué le ministre d’Etat Azarias Ruberwa.

Pour sa part, le ministre d’Etat et président du Comité de pilotage national (CPN), Pius Muabilu, a salué l’appui apporté par la Banque mondiale en termes de financements, tout en promettant d’en faire bon usage pour l’amélioration des villes.

« Nous devons préparer ces équipes de Task-Force pour assister nos mairies, nos villes pour leur développement. Je remercie l’initiative de la Banque Mondiale pour cet appui afin que nos villes et nos mairies soient bien outillées pour une bonne maîtrise de gestion pour le bien de tous », a dit, Pius Muabilu.

Il a souligné qu’il reste de faire en sorte que l’appui des partenaires latéraux, multilatéraux et financiers comme la Banque mondiale puisse mettre fin aux catastrophes qu’enregistrent les villes congolaises depuis des années.

Il a fait remarquer que chaque TFM est composée d’un assistant à la maîtrise d’ouvrage (AMO), d’un assistant à la gouvernance municipale (AGM), d’un spécialiste en gestion financière et d’un spécialiste en planification du développement. Cependant chaque membre de la TFM dispose de sa feuille de route avec un Plan d’actions assorti des indicateurs des résultats mesurables.

Il sied de noter que le PDU du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a bénéficié de deux accords de financement de la Banque Mondiale pour un montant total de 190 millions de dollars américains, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie