AGP Gabon : Le chef du village Nkarezoghe agressé par un éléphant MAP Le FMI s’attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc GNA President inspects 2,400MT capacity Oil Palm Mill under 1D1F GNA Government must up education on cashless payment systems AGP Guinée/Sport : Joseph Loua, premier athlète guinéen titré dans une compétition internationale plaide pour l’instauration de l’athlétisme dans le parcours scolaire AGP Guinée/média : Hommages à l’ancien DG de l’AGP Ben Daouda Sylla décédé l’an dernier APS PLUS DE 200 ENFANTS PERDUS DE VUE DE LEURS PROCHES RECENSÉS LORS DU GAMOU APS APRÈS AVOIR DIRIGÉ LES LIONNES, FRÉDÉRIC BOUGEANT NOMMÉ ENTRAÎNEUR DES LIONS APS LA MARINE SÉNÉGALAISE INTERCEPTE ‘’UN NAVIRE IMPLIQUÉ DANS UN TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUE’’ AIP Les inondations font des ravages parmi les communautés vulnérables du Soudan du Sud (HCR)

PERSONNEL INFIRMIER : UNE COMMUNE DE VÉLINGARA VEUT DÉPASSER LES NORMES DE L’OMS AVANT FIN 2022


  20 Septembre      87        Santé (11871),

   

Kandiaye (Vélingara), 20 sept (APS) – La commune de Kandiaye, qui polarise les villages situés dans la zone des barrages hydroagricoles de Niandouba et du confluant, dans le département de Vélingara (sud), ambitionne de dépasser les normes de l’OMS relatives au nombre d’infirmiers rapporté à la population.

« Nous allons passer certainement à la fin de l’année 2022 d’un poste de santé non fonctionnel à cinq postes de santé », « nous allons dépasser » le ratio d’un infirmier sur 10.000 habitants, selon les normes de l’OMS, a déclaré le maire de Kandiaye, docteur Aliou Baldé.

« Nous serons logiquement, en termes d’infirmiers, au-dessus de ces normes », a soutenu l’édile dans un entretien avec l’APS, lors d’une visite guidée des barrages de Niandouba et du confluent, situés dans la commune de Kandiaye, à environ une trentaine de km de Vélingara.

M. Baldé est l’auteur d’un livre consacré à la mise en valeur des aménagements hydro-agricoles du bassin de l’Anambé, publié en 2018.

Ces deux ouvrages hydroagricoles, compris entre les départements de Kolda et Vélingara, sont destinés à l’exploitation intensive du riz.

« Je pense que l’ère des cases de santé doit être révolue. C’est mon point de vue. C’est quand vous n’avez pas le choix que vous êtes obligés de vous contenter d’une case de santé », a estimé le maire, qui a réhabilité et équipé le poste de santé de Kandiaye, chef-lieu de la commune du même nom.

Il a annoncé la construction de deux nouveaux postes de santé dans cette commune qui compte 67 villages et hameaux pour 17.000 habitants, un collège d’enseignement moyen (CEM), 27 écoles élémentaires, deux écoles maternelles.

Le maire de Kandiaye dit avoir sollicité des pouvoirs publics, l’ouverture d’autres établissements, dont un lycée. Il a salué les efforts du gouvernement sénégalais à travers le PUDC, le Programme d’urgence de développement communautaire qui a selon lui mis ces dernières années plus d’une vingtaine de forages ruraux à la disposition des populations dans la région de Kolda.

« Le PUDC a été un grand soulagement pour nous. Sur cette question, nous commençons dans ma commune à avoir un nombre des forages qui, d’ici quelques années, seront capables d’alimenter nos populations en eau potable », a-t-il souligné.

La commune de Kandiaye compte par ailleurs sur ses partenaires pour réaliser un forage à Niandiouba, Linguewal, Thioubouck, Saré Madia Salla.

« Si nous parvenons à réaliser tous ces forages, nous pouvons espérer que notre commune sera suffisamment couverte pour l’approvisionnement en eau potable », a-t-il expliqué.

Il a aussi indiqué qu’avec des partenaires, dont le PUDC, sa commune a entrepris des efforts d’électrification des villages non encore couverts.

« Nous veillons surtout à une répartition spatiale équilibrée de ces infrastructures sociales de base », a-t-il précisé.

Dans la même catégorie