APS THIÈS : FIN DE FORMATION D’UNE PREMIÈRE COHORTE DE 110 STADIERS APS L’ANPS DÉCERNE SON PRIX DU MEILLEUR FOOTBALLEUR DE LA SAISON À EDOUARD MENDY GNA Corruption Fight: Banks must flag unusual huge sums of money in accounts of clients GNA Ghana will articulate Africa’s interest on UN Security Council- President Akufo-Addo GNA Deputy Local Government Minister elected president of AARDO Inforpress Basquetebol: Selecção masculina sobe 26 posições no ranking da FIBA e está entre os 100 melhores do mundo Inforpress Ano Judicial: PR diz que “excessiva morosidade processual” é o “maior problema” do sector da Justiça AGP Labé : le projet HSD lance ses activités de formation des prestataires de santé AIP Les sociétés coopératives commercialisent trois fois plus de cacao que les traitants à Gagnoa en 2020-2021 (Conseil café-cacao) ANG ANG/Primeiro-ministro diz esperar aprovação do OGE/2022

Pétrole au Niger : plus de 5200 milliards de FCFA pour la nouvelle phase et le pipeline (Encadré 2)


  30 Octobre      51        Economie (13811),

   

Niamey, 30 oct (ANP) – Plus 5200 milliards de FCFA d’investissements sont prévus dans le cadre des travaux de la phase d’exploitation du pétrole au Niger et de la réalisation du pipeline d’export, slon les chiffres fournis par le ministère du pétrole au cours d’une séance au Conseil économique, social et culturel (CESOC).

Les travaux de développement des gisements dans le cadre de la Grande Autorisation Exclusive Exploitation ont débuté en 2019 et se poursuivront notamment pendant la période 2020-2022, est-il indiqué. L’objectif est de multiplier la production actuelle par plus de 5, soit plus de 100,000 barils par jour, dont la majorité sera destinée à l’export, selon les données du ministère du pétrole

Les travaux de développement nécessaires à la mise en production portent sur la réalisation de 345 nouveaux forages et la construction des installations de surface (collecte et séparation du pétrole brut, 1500 km de tuyaux, 1500 km de câbles, pompes, séparateurs, etc.), précise la source.

La construction d’un pipeline d’une longueur de 1980 km reliant Agadem (Nord Niger) au port de Sémé (près de Cotonou) au Bénin nécessite quelque 1200 milliards de FCFA. Environ 2000 emplois seront créés au cours de cette réalisation.

L’opérateur chinois CNPC-NP a créé une filiale dénommée WAPCO (West African Pipeline Company) en charge de financement, construction et exploitation d’un pipeline export d’une capacité de 100.000 barils par jours.

Le Niger est producteur de pétrole 2011 dans le bassin d’Agadem (Nord-Est) sous le format d’un contrat de partage de production avec un groupe chinois. Il est envisagé une production de 100.000 Barils/jours soit le quintuple de la quantité actuelle d’ci 2021 avec une nouvelle phase d’exploitation

Dans la même catégorie