AGP Gabon/Agriculture: Les ministres de la CEEAC en conclave à Libreville AGP Gabon/Education: La CONASYSED réclame les travaux du dialogue social AGP Gabon: Les centrales syndicales des agents publics lancent un mouvement d’humeur MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements MAP Hausse de 51% des engagements de la BAD en faveur des Etats fragiles sur 2014-2019 MAP Gabon : découverte des plus hautes mangroves du monde atteignant 60 mètres ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection

Plaidoyer pour créer des alliances stratégiques pour la promotion de l’éducation en Afrique (conférences)


  15 Octobre      9        Education (3671),

   

Benguérir, 15/10/2020 (MAP) – Les participants à une série d’e-conférences internationales, organisées les 2,3 et 9 octobre courant, ont plaidé pour la création d’alliances stratégiques de nature à faciliter la mise en place de projets prometteurs et à fort impact pour la promotion de l’éducation en Afrique.

Les intervenants à ces rencontres à distance organisées par l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir (UM6P) et l’Université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI) sous le thème « L’éducation en Afrique : les défis de l’école d’aujourd’hui et le regard vers l’école de demain », ont également appelé à pérenniser les échanges et les réflexions collectives autour de cette thématique clé pour l’avenir de la jeunesse Africaine, et par conséquent, du continent.

Les participants ont notamment insisté sur l’importance de saisir l’opportunité de ces e-conférences pour mettre en place une communauté d’action pouvant permettre d’approfondir l’état des lieux sur la situation de l’éducation au Maroc et dans les autres pays d’Afrique, et de continuer les recherches pouvant ouvrir la voie vers des propositions de solutions créatives et innovantes.

« Une attention particulière sera accordée à la satisfaction des besoins en infrastructures et en technologie éducative et au besoin de recrutement de personnel, de direction et d’appui pour répondre aux impératifs de la démocratisation de l’éducation et de la croissance démographique », ont souligné les participants à ces conférences, qui sont une initiative conjointe entre l’UM6P et l’UAI, à la suite de l’accord-cadre signé le 11 septembre 2020, qui vise le renforcement de la coopération entre les deux universités en matière d’enseignement, de recherche, d’innovation et d’échange d’expériences.

Selon les organisateurs, cette série d’e-conférences a fait l’objet de 35 communications de chercheurs en provenance du Maroc et d’autres de pays africains, mais aussi d’Europe, des États-Unis et du Canada.

Au total, plus de 400 personnes ont participé aux travaux et aux réflexions permettant d’identifier les principaux défis du secteur éducatif en Afrique, et retenir les priorités d’actions à entrevoir en vue de l’amélioration de l’efficacité interne et externe des systèmes éducatifs sur le continent africain.

Les conférences se sont articulées autour de quatre principales thématiques, à savoir « la réponse de l’école africaine à la crise de la Covid-19: place des nouvelles technologies », « l’état des lieux de l’éducation et les défis à relever en Afrique » et « science, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) » alors que la quatrième thématique est centrée sur l’enseignement des langues, spécifiquement au Maroc.

Dans la même catégorie