Inforpress COVID-19: The Medical Association calls for unity for “adequate response” to the epidemic situation ANP ‘’Le travail abattu pendant cette Session est la preuve de l’engagement total envers les idéaux de notre intégration’’ (Président Sidie Tunis) Inforpress Porto Novo/Turismo: Percursos turísticos vão ser reabilitados no âmbito de um programa de requalificação das acessibilidades Inforpress São Vicente: Ministro da Saúde enaltece “ganhos evidentes” sociais e psicológicos com novo Centro de Diálise Inforpress Futebol/Praia: Babolacha e Varanda vão participar no Torneio Internacional de Veteranos em Portugal ATOP BLITTA/APPUI AUX GROUPEMENTS FEMININS POUR LA RESTAURATION DES PAYSAGES FORESTIERS DE BLITTA ET DES LACS: LES ACTIVITES DU PROJET LANCEES ATOP DES EXPERTS GENETICIENS DE L’OAPI SE FORMENT SUR LA THEMATIQUE Inforpress Fogo: Papel dos heróis nacionais na construção da democracia é tema da conversa aberta para celebrar 20 de Janeiro Inforpress Ministra do Trabalho diz-se disponível para mediar processo de despedimentos na Frescomar Inforpress Provedoria de Justiça e Casa do Cidadão assinam acordo de nível de serviço

PLAIDOYER POUR LA PROMOTION D’UNE PÊCHE ARTISANALE THONIÈRE


  5 Janvier      9        Economie (10823),

   

Mbour, 5 janv (APS) – Le président de l’Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche artisanale maritime du Sénégal (APRAPAM), Gaoussou Guèye, a réitéré mardi son appel pour le développement d’une pêcherie thonière artisanale, afin de permettre aux pêcheurs artisans de tirer profit de cette espèce.

‘’Les autorités sénégalaises doivent développer une pêcherie thonière artisanale qui va profiter aux acteurs de la pêche artisanale et à l’économie nationale’’, a-t-il relevé.

Selon lui, cet accompagnement permettra également de ’’combattre le phénomène de l’émigration clandestine qui frappe durement les pêcheurs et autres acteurs du secteur’’.

Il a lancé cet appel à Mbour (ouest), en marge d’un atelier de planification stratégique de la Plateforme des acteurs non-étatiques du secteur de la pêche et de l’aquaculture du Sénégal (PANEPAS), une structure de la Plateforme régionale des acteurs non-étatiques de la pêche et de l’aquaculture (PANEPAO/WANSAFA) dont il est également le président.

Réagissant à ’’certaines déclarations’’ selon lesquelles, les sénégalais ne consomment pas du thon, M. Guèye estime que le problème ne doit pas être abordé en termes de consommation seulement, mais en termes d’opportunités, en essayant de voir comment développer une pêche thonière artisanale.

‘’Pourquoi ne pas promouvoir le développement d’une pêche thonière artisanale au Sénégal, qui va renforcer l’économie de notre pays, assurer la durabilité de la ressource et créer des emplois’’, a insisté Gaoussou Guèye.

‘’Je suis convaincu que nos pêcheurs artisans ont la perspicacité et le professionnalisme, quelle que soit la profondeur de cette espèce en mer. Il faudrait tout simplement les accompagner et les encadrer’’, a indiqué le président de l’APRAPAM.

Dans la même catégorie