MAP Gabon: Dix morts dans un accident de la circulation ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP MAP La femme, acteur dans le futur du continent africain, thème d’une rencontre mercredi prochain à Fès MAP RDC: Début du retrait de la mission de l’ONU dans le Sud-Kivu MAP Tunisie : une association dénonce la multiplication des procès contres les activistes en 2023 MAP Plus de 1000 cas de choléra signalés au Zimbabwe en une semaine (ministre) AGP Guinée: Biographie du nouveau premier ministre AmadouOuryBah AGP GUINÉE : BAH OURY NOMMÉ PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT MAP L’Assemblée de l’ONU-Environnement est aussi universelle que les valeurs qu’elle défend (Leila Benali) MAP Congo : démarrage de la production du gaz naturel liquéfié

Plaidoyer pour la ratification du protocole sur le commerce illicite du tabac en RDC


  25 Mars      86        Economie (20560),

 

Kinshasa 25 mars 2020 (ACP).- L’expert en lutte anti-tabac, Mobembo Momo, a, dans sa note explicative intitulée « Commerce illicite des produits de tabac en République démocratique du Congo », adressée aux acteurs de la société civile impliqués dans la lutte contre le tabagisme dont l’ACP a reçu mercredi une copie, plaidé pour la ratification, par le gouvernement, du protocole sur le commerce illicite du tabac.

Selon lui, la ratification de ce protocole contribuera à l’élimination de ce genre de commerce et évitera à la RDC des pertes financières importantes pouvant aider à la placer dans les rangs des pays émergeant d’ici 2030.

« Les données annuelles collectées pour 2019 auprès de la Direction de reddition des comptes du ministère des Finances, montrent que le Trésor public congolais n’avait encaissé que 52.000.000 (cinquante-deux millions) USD, équivalant à 88.400.000.000 (quatre-vingt-huit milliards quatre cent millions) FC, contre 180.000.000 (cent quatre-vingt millions) à 200.000.000 (deux cent millions) USD, soit 26 à 30 % par rapport aux chiffres réalisés par la contrebande », a-t-il affirmé.

Pour M. Mobembo, la faible demande d’autorisations d’importation favorise les contrebandiers à exceller dans leur commerce illicite. Cela est un défi, selon lui, que le gouvernement doit tout faire pour relever, d’autant plus qu’il existe actuellement plusieurs fabricants de produits du tabac dans le monde qui sont à la recherche des débouchées pour écouler leurs marchandises.

Dans sa note explicative, l’expert dans la lutte anti-tabac, a, à cet effet, proposé quelques stratégies pour faire face à ce commerce illicite à savoir l’identification des acteurs impliqués dans ce commerce illicite, le renforcement de la vigilance sur ce commerce, la sensibilisation par le gouvernement des acteurs de la société civile et de la population sur les méfaits de ce commerce sur l’économie du pays ainsi que la collaboration avec les agences commerciales.

La RDC dispose d’une loi anti-tabac votée par le Parlement et promulguée par le Président de la République le 13 décembre 2018, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie