MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) ANP Atelier de restitution des résultats du diagnostic participatif auprès des services techniques et partenaires AGP La BDEAC réaffirme sa volonté d’accompagner le Gabon AGP Guinée-CEDEAO : Conclave sur la mise en place d’un système de certification de personnes AGP Guinée-Agro-industrie : « Si les FAPA étaient maintenues, la Guinée serait auto suffisante aujourd’hui », dixit Pr Alpha Condé APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux

Plaidoyer pour la réhabilitation de l’unique bâtiment de l IFEF d Adiopodoumé


  22 Novembre      65        LeaderShip Feminin (460), Photos (21287), Société (51036),

   

Abidjan, 22 nov (AIP)- La directrice de l’institution de formation et d’éducation féminine (IFEF) d’Adiopodoumé, Tia Olga epse Dion plaide pour la réhabilitation de son unique bâtiment sinistré avec des murs fissurés depuis plus d’un an.

Lors d’un entretien lundi avec l’AIP,  la directrice de l’IFEF d Adiopodoumé  a relevé que, depuis sa création jusqu’à ce jour, son institution n’a pas de clôture pour sécuriser ses activités, ses dossiers administratifs et ses auditrices sans oublier le personnel de son établissement tout en ajoutant que les jeunes drogués dudit village ont cassé toutes les ampoules d’éclairage installées dans la cours de l’IFEF.

 » L’IFEF d’Adiopodoumé est dans le noir. Si rien n’est fait dans l’urgence, le seul bâtiment composé d’un bureau, de trois salles de classe et d’une cuisine, va s’écrouler sur nous », a déploré sa directrice.

Selon Mme Dion, l’absence de clôture expose l’institution  à plusieurs menaces notamment des cambriolages, et son espace devient souvent le lieu de rassemblement des jeunes délinquants après les cours.

«Nous souhaiterions que le Gouvernement et les personnes de bonne volonté nous aident à remettre en état les bâtiments et à construire une clôture pour sécuriser l’IFEF d Adiopodoume », a-t-elle vivement souhaité.

Bâtie sur une superficie de 1000 m2, l’institution de formation et d’éducation féminine d’Adiopodoume a ouvert ses portes en septembre 2012 sous l’initiative d’une généreuse donatrice du nom de Thérèse Haury, a-t-on appris.

tg/akn/fmo

Dans la même catégorie