AIP Météo: des activités pluvio-orageuses annoncées dans le Sud du pays (Sodexam) AIP Ouverture de a 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie ouverte AIP Près de 4600 personnes vivent de la pêche à Sassandra AIP Une journée de « consolidation des acquis de la paix » organisée à Danané Inforpress Presidente da Câmara Municipal do Porto Novo destaca importância da formação de cuidadores de dependentes Inforpress São Vicente: CNPD espera mudança de lei de protecção de dados ainda este ano ANP Lancement à Tahoua du festival des diversités culturelles sous le sceau de la paix, l’inclusion sociale et le développement GNA GES Directors, PROs urged to intensify education on the GLRP GNA We have almost 100 percent of materials for election 2020- Kpando EC office GNA Hundreds throng North Tongu parliamentary debate

Plaidoyer pour l’accessibilité à moindre coûts à la téléphonie mobile pour les jeunes


  7 Novembre      12        Société (25167),

   

Brazzaville, 07 Novembre (ACI) – Le Conseil consultatif de la jeunesse a fait, le 6 novembre à Brazzaville, un plaidoyer auprès du ministre en charge des télécommunications, pour permettre l’accessibilité à moindre coût à la téléphonie mobile des jeunes, en vue de soumettre ce problème au gouvernement.

Le président de ce conseil, M. Bernadin Gavet a débattu de cette question avec le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo. Les deux personnalités ont examiné au cours de leur échange de plusieurs sujets liés aux jeunes, notamment le problème de l’accès des jeunes aux Technologies de l’information de la communication (Tic).

Pour M. Gavet, l’entretien avec le ministre en charge des télécommunications a été de grande importance pour s’imprégner de l’ensemble des programmes et des projets du gouvernement sur l’accès des jeunes aux Tic.

Au cours de cet échange, le Conseil consultatif de la jeunesse a émis des réflexions concernant l’accès à la fibre optique pour les établissements scolaires et les universités ainsi que les coûts des forfaits internet encore assez élevés pour les jeunes, surtout en cette période de la pandémie à Covid-19, vu la place centrale de l’internet dans la majeure partie de leurs activités quotidiennes.

Outre les initiatives entreprises par le gouvernement, notamment le lancement de la couverture qui devient totale grâce au fonds sur le numérique, le Conseil consultatif de la jeunesse a fait quelques propositions au ministre en charge des télécommunications, parmi lesquelles l’utilisation de la fibre optique au niveau des établissements scolaires et universitaires, le problème lié à la cherté de la maintenance des équipements. Cette question, a-t-on indiqué, nécessite une forme de participation des consommateurs qui ne sont autres que les élèves et les étudiants, afin de réfléchir avec eux.

De son côté, M. Ibombo a précisé que pour la couverture des télécommunications, le Chef de l’Etat a opérationnalisé le fonds d’accès pour le service universel des communications électroniques, afin de réduire considérablement la fracture numérique et assurer l’inclusion financière.

A son avis, l’utilisation des communications électroniques, comme moyen de payement à travers le mobile money et le mobile banquier, donne la possibilité aux internautes de participer aux échanges économiques.

M. Ibombo a fait savoir que le Conseil consultatif de la jeunesse a sollicité son implication pour la résolution du problème des enfants des agents de l’ex-Onpt. A ce sujet, il a souligné qu’avec la participation de cette institution, cette question sera résolue définitivement.

S’agissant du besoin d’internet en milieu scolaire, il a annoncé la mise en place prochaine d’un modèle économique devant permettre aux étudiants d’avoir l’internet disponible et à des prix très abordables. Il s’agit du projet dénommé « plan d’interconnexion » des établissements scolaires, des lycées techniques et des universités.

Dans la même catégorie