AIP Côte d’Ivoire/Le président de la MURENO affiche sa volonté d’éliminer la pauvreté et la faim à Noé AIP « Les Sofas du RHDP » de l’Indénié-Djuablin se préparent en vue des batailles électorales de 2020 Inforpress Futebol/CAN’2019: Rui Águas desiludido com empate caseiro e não qualificação da selecção nacional Inforpress CPLP cria Fundo de Solidariedade para apoiar Moçambique MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique AGP CAN 2019: la Guinée et la Centrafrique se quittent dos à dos à Bangui (0-0) AGP Boké : Le Consortium SMB-Winning paie plus de 2 milliards GNF pour indemniser les premiers impactés par la réalisation du chemin de fer Boké-Télemélé AGP Mamou: Vers la construction de 225 salles de classe pour les régions de Faranah et de Mamou. MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines Bulletin MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)

Plaidoyer pour le respect du quota réservé à la femme au dialogue national


Kinshasa, 29 Déc. 2015 (ACP).- L’ONG « la femme dans la reconstruction pour le développement du Congo (LA FERDEC) » plaide en faveur du respect du quota de 30% réservé à la représentation féminine dans les institutions, au dialogue national inclusif convoqué dernièrement par le chef de l’Etat, a déclaré mardi à Kinshasa, sa présidente, Daris Biselenge, dans un entretien avec l’ACP.

Mme Biselenge a estimé que la voix de la femme congolaise représentant environ 52% de la population mérite d’être considérée dans ces assises dont l’objectif principal est de relancer le processus électoral en vue d’aboutir aux élections libres, démocratiques et apaisées dans le délai constitutionnel.

« La femme congolaise à la fois victime des violences basées sur le genre notamment à cause des guerres récurrentes dans l’Est du pays, et actrice importante du développement, ne doit pas être considérée comme une laissée pour compte de la société, a-t-elle souligné, ajoutant que son association peut mettre à contribution 26 membres de différentes catégories sociales et issus chacun d’une province.

La présidente de cette structure a, par ailleurs, émis les vœux de voir ce forum citoyen se tenir dans un délai raisonnable afin d’éviter tout dérapage à la RDC, un pays post conflit. Basée à Kinshasa et opérationnelle depuis 1998, cette ONG qui est représentée dans toutes les provinces s’occupe entre-autres de l’encadrement et de la formation des femmes et des jeunes filles dans les métiers domestiques. ACP/Mat/May/Kgd

Dans la même catégorie