MAP Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc est sur la bonne voie (Amina Benkhadra) MAP RDC: L’ONU alerte sur la détérioration de la situation sécuritaire dans l’Est du pays AIB Cascade /Finale de la coupe du gouverneur : La SN SOSUCO remporte le trophée AIB Ioba : 72h pour impulser le développement endogène de la commune de Guéguéré AIB Burkina : Save the Children renforce les capacités nutritionnelles des déplacés à Kaya AIB La dégradation des sols au Burkina compromet l’avenir des générations actuelles et futures (BUNASOLS) AGP Mandiana/Forum des jeunes : Plus de 90 jeunes venus des régions de Kankan et Faranah prennent part aux travaux ouverts ce lundi AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Il ne faut pas que le capitaine Dadis ait peur d’affronter la justice de son pays’’ dixit Me Lancinet Sylla AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Ce n’est pas par peur d’affronter les débats que le président Dadis s’est déclaré malade’’, répond Me Antoine Pépé Lamah AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre : L’audience renvoyée au 12 décembre 2022 pour des raisons de santé de l’accusé, Moussa Dadis Camara

Plaidoyer pour le retour à l’école de plus de 2640 enfants dans l’Atacora


  26 Octobre      285        Education (6531),

   

Porto-Novo, 26 Oct. (ABP) – Les acteurs de protection des droits des enfants de l’Atacora, ont célébré vendredi en différé à Natitingou, l’édition 2020 de la Journée internationale de la fille (JIFI) à travers plusieurs activités, notamment un plaidoyer des enfants pour le retour en classe des écoliers et écolières ayant abandonné les classes au cours de l’année scolaire 2019-2020.
Célébrée par DEDRAS-Ong en partenariat avec Plan international Bénin, cette édition de la JIFI, placée sous le thème « Ma voix, notre avenir égal », a une fois encore permis aux acteurs intervenant en faveur des droits de l’enfant et aux autorités polico-administratives, de dresser le tableau peu reluisant de la situation de la fille dans l’Atacora.
Dans son intervention, le représentant du directeur exécutif de Dedras-Ong, Méré Chabi Boum, a expliqué, combien Plan Bénin et Dedras œuvrent pour améliorer l’accès et le maintien à l’éducation primaire des filles et garçons de 06 à 11 ans, les plus à risque d’abandon, par la mise en place d’un paquet de services adaptés.
La représentante du directeur de l’Unité nord de Plan international Bénin, a, quant à elle, fait le point des différents projets initiés en faveur d’une éducation inclusive, de qualité et qui exclut toute forme de violence. Sylvie Kpondéhou a mis un accent sur le fort taux d’abandon des écoliers constaté par le projet AGIR dans les 90 écoles d’intervention. Sur un effectif total de 20.412 écoliers enregistrés dans les 90 écoles du projet dans les 9 communes de l’Atacora, a-t-elle déploré, il a été recensé 2640 cas d’abandon dont 1255 filles, soit un taux d’abandon de 13 pour cent.
En énumérant entre autres, les avantages qu’implique la scolarisation des filles à l’école, la porte-parole des filles scolarisées de l’Atacora Nina Tchtékoua a plaidé auprès des autorités polico-administratives et les parents, pour le retour à l’école de leurs camarades, qui par faut de moyens sont dans les rues, les marchés, les champs, dans les carrières ou même en exode.
Le chargé de mission du préfet de l’Atacora Maguidi Kora Gbéré et le maire de la commune de Natitingou Taté Ouindéyama ont salué la détermination des différents partenaires et ont surtout pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour non seulement le retour des écoliers qui ont abandonné l’école, mais surtout pour le maintien des enfants à l’école.
Il faut noter que les Six meilleurs (Trois au primaire et trois au secondaire) du concours de dessin sur l’éducation inclusive ont été primés par CBDIBA-Ong lors de cette cérémonie.

Dans la même catégorie