AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

PLAIDOYER POUR L’ORGANISATION DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA MIGRATION


  4 Novembre      13        Société (25429),

   

Mbour, 4 nov (APS) – Le Collectif des organisations de la société civile et acteurs de la migration (COSCAM) préconise la tenue d’états généraux de la migration, selon un communiqué de ses leaders parvenu à l’APS.

‘’Depuis deux mois, nous assistons au Sénégal à un accroissement, au quotidien, de pirogues se rendant aux îles Canaries, avec plus de 200 morts, selon nos estimations’’, indique le texte.

Le COSCAM, constitué du Réseau migration et développement, de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal et d’autres organisations, exige la création d’un cadre permanent de concertation incluant la société civile, la diaspora, ‘’sans ostracisme, ni copinage politique, et l’élaboration d’une politique de migration de travail’’.

‘’Nous lançons un appel à toute la société civile, aux migrants, aux communautés, aux regroupements socioprofessionnels, à toutes les associations de jeunes et de femmes, aux organisations syndicales et à la société civile, ainsi qu’aux mouvements sociaux, pour des alternatives durables, permettant de relever les défis liés à la migration’’, déclare le COSCAM.

‘’Des réponses inefficaces des pouvoirs publics sur la question migratoire, la stigmatisation des migrants dans le discours politique et médiatique, à travers l’utilisation de terminologies inappropriées et discriminatoires comme migrants clandestins ou migration clandestine, sont [à] dénoncer’’, poursuivent les leaders du collectif.

Dans la même catégorie