MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

Plaidoyer pour l’utilisation des drones dans la lutte contre la coupe illicite du bois


Kolda, 3 juin (APS) – L’utilisation du matériel sophistiqué notamment les drones aiderait à mieux lutter contre la coupe illicite et abusive du bois ainsi que l’agression des forêts, a estimé le lieutenant-colonel, Mamadou Goudiaby, Inspecteur régional des eaux et forêt de Kolda (Sud).

’’Ici, dès que je sors, tout le monde est alerté que l’Inspecteur va sur le terrain. Ce n’est pas du tout une stratégie efficace. Il faut qu’on s’appuie sur les NTIC, avec du matériel sophistiqué comme les drones à vision diurne et surtout nocturne pour neutraliser les coupeurs de bois qui le plus souvent opèrent la nuit’’, a-t-il indiqué dans un entretien avec l’APS.

Le lieutenant-colonel Goudiaby a dit que les forêts sont agressées, surtout dans les départements de Médina Yoro Foula et de Vélingara, le long de la frontière avec la Gambie.

’’Pour une meilleure lutte contre le fléau, je ne crois plus à la police des course-poursuites. L’utilisation du matériel sophistiqué comme les drones à vision diurne et surtout nocturne nous permettra d’avoir de bons résultats. Il faut aussi une collaboration franche des populations locales pour dénoncer ces coupeurs de bois’’, a-t-il plaidé.

Il a en outre soutenu que les feux de brousse constituent l’ennemi numéro un qui détruit les forêts dans cette région du Sud du Sénégal, l’un des poumons verts du pays.

L’Inspecteur a assuré que pour sauvegarder les forêts, ses services mènent des actions de sensibilisation et de reboisement en collaboration avec les population.

Selon lui, ’’il faut d’abord lutter contre les feux de brousse car ici, avec les fortes pluies, il y a les conditions de régénération rapide des forêts’’.

Dans la même catégorie