APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Plaidoyer pour un renforcement des services de la budgétisation


  26 Juillet      25        Economie (21998), Finance (3698),

   

Dakar, 26 juil 2018 -(APS) – Le ministre délégué en charge du Budget, Birima Mangara, a souligné, jeudi, à Dakar, l »’importance toute particulière » du  »renforcement de la fonction financière ministérielle des services en charge de la budgétisation ».

 »Le renforcement de la fonction financière ministérielle des services en charge de la budgétisation, à travers la structuration en autorisations d’engagement et en crédits de paiement (AE/CP) des dépenses d’investissement, revêt une importance toute particulière », a dit M. Mangara.

Il s’exprimait lors d’un atelier technique portant sur la mise en œuvre des autorisations d’engagement (AE) et des crédits de paiement (CP).

Il a souligné que « l’appui du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’Ouest) vient soutenir les efforts de nos administrations, en matière de réformes et de renforcement des capacités. »

Il estime que  »toutes les activités » prévues  »devraient permettre au Sénégal d’être au diapason des bonnes pratiques en cours et de maîtriser les nouveaux outils de travail sur la budgétisation en AE/CP ».

Selon lui, ‘la budgétisation en AE/CP présente plusieurs avantages parmi lesquels, celui d’avoir une visibilité pour retracer les crédits de paiements échelonnés sur plusieurs années et l’analyse de la soutenabilité à travers les autorisations d’engagement ».

De plus,  »elle permet de renforcer le rôle des parlementaires en autorisant aussi bien l’engagement de la dépense que le paiement ».

Il estime que  »cette rencontre devrait-être saisie comme une opportunité, compte tenu des enjeux du moment, pour asseoir davantage ces outils afin de permettre une opérationnalisation réussie du budget-programme ».
DS/ASG/AKS

Dans la même catégorie