MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms ACI CONGO: L’OMS ANNONCE UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LA PREMIÈRE ANALYSE DE HÉPATITE B-C ACI REPRISE DES TRAVAUX PRELIMINAIRES POUR LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE NIARI

Plaidoyer pour un renforcement des services de la budgétisation


  26 Juillet      32        Economie (23918), Finance (3776),

   

Dakar, 26 juil 2018 -(APS) – Le ministre délégué en charge du Budget, Birima Mangara, a souligné, jeudi, à Dakar, l »’importance toute particulière » du  »renforcement de la fonction financière ministérielle des services en charge de la budgétisation ».

 »Le renforcement de la fonction financière ministérielle des services en charge de la budgétisation, à travers la structuration en autorisations d’engagement et en crédits de paiement (AE/CP) des dépenses d’investissement, revêt une importance toute particulière », a dit M. Mangara.

Il s’exprimait lors d’un atelier technique portant sur la mise en œuvre des autorisations d’engagement (AE) et des crédits de paiement (CP).

Il a souligné que « l’appui du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’Ouest) vient soutenir les efforts de nos administrations, en matière de réformes et de renforcement des capacités. »

Il estime que  »toutes les activités » prévues  »devraient permettre au Sénégal d’être au diapason des bonnes pratiques en cours et de maîtriser les nouveaux outils de travail sur la budgétisation en AE/CP ».

Selon lui, ‘la budgétisation en AE/CP présente plusieurs avantages parmi lesquels, celui d’avoir une visibilité pour retracer les crédits de paiements échelonnés sur plusieurs années et l’analyse de la soutenabilité à travers les autorisations d’engagement ».

De plus,  »elle permet de renforcer le rôle des parlementaires en autorisant aussi bien l’engagement de la dépense que le paiement ».

Il estime que  »cette rencontre devrait-être saisie comme une opportunité, compte tenu des enjeux du moment, pour asseoir davantage ces outils afin de permettre une opérationnalisation réussie du budget-programme ».
DS/ASG/AKS

Dans la même catégorie