AMI La Mauritanie assure la présidence de la 36eme session de l’Assemblée générale de l’Organisation arabe du développement agricole APS L’ONFP VA FORMER 1.500 JEUNES DE DIOURBEL À L’ENTREPRENEURIAT AGRICOLE APS LE SECTEUR PRIVÉ APPELÉ À ENGAGER ‘’LE SURSAUT NATIONAL’’ FACE AUX ENJEUX DE LA REPRISE ÉCONOMIQUE APS GRICULTURE : MACKY SALL DÉCIDE DE FAIRE SUPPRIMER LA PRIME FIXE SUR L’ÉLECTRICITÉ APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER « LE DÉMARRAGE EFFECTIF DES AGROPOLES’’ AGP Gabon: Lutte contre les inégalités de genres: Ali Bongo reçoit le rapport final GNA NIA registers more than 15 million Ghanaians AGP Guinée/Présidentielle 2020 : Un collectif des médecins s’engage à soutenir la candidature du Pr. Alpha Condé GNA Report conflicts in ways that will promote peace – Peace Council GNA Ghana and European Union sign €92.9 million financing agreement

PLAIDOYER POUR UNE BONNE GOUVERNANCE ÉCOLOGIQUE


  7 Août      11        Développement durable (305),

   

Saly-Portudal (Mbour), 7 août (APS) – Le directeur de Enda énergie, Sécou Sarr, a plaidé, vendredi, la promotion d’une bonne gouvernance écologique pour régler davantage les questions liées à l’environnement et l’éco-citoyenneté.

« On ne peut pas arriver à une bonne gouvernance écologique si on ne traite pas la question de citoyenneté qui constitue le pilier des transformations qu’on met en perspectives’’, a-t-il notamment dit.

M. Sarr s’exprimait au démarrage d’une formation sur l’environnement et la citoyenneté au profit de journalistes et autres communicateurs basés dans le département de Mbour, à l’initiative de Enda-énergie

« L’éco-citoyenneté est pour nous un aspect fondamental, et qu’il faut aller aujourd’hui vers un changement de comportement pour le mieux-vivre ensemble et pour améliorer l’emprunt écologique de chaque citoyen », a-t-il ajouté.

Selon lui, il y a déjà six ans, en partenariat avec le gouvernement du Sénégal, Enda-énergie a lancé le processus pour la mise en place de l’Entente intercommunale de la Petite-Côte.

Ce projet, a expliqué Sécou Sarr, « a permis à cinq communes du département de Mbour de s’entendre dans le cadre d’une intercommunalité autour de deux questions transversales : l’érosion côtière dont le changement climatique et la gestion durable des déchets ».

Dans la même catégorie