ANP Dosso : annulation du scrutin régional et des municipales dans 8 communes ANP Tahoua : Saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua ANP Diffa: Le Ministre des transports en visite de travail dans la région APS LES ’’PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ’’ AU MENU D’UNE RENCONTRE (COMMUNIQUÉ) APS DU MATÉRIEL MÉDICAL D’UNE VALEUR DE 80 MILLIONS FCFA À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE DIOURBEL APS SONACOS : INSTALLATION PROCHAINE D’UNE DIRECTION D’ACHAT GRAINES APS FORCE COVID-19 : 5 MILLIARDS AUX ARTISANS DE SAINT-LOUIS, LOUGA ET MATAM APS GRAINES D’ARACHIDE : 12.503 TONNES DÉJÀ COLLECTÉES À LOUGA, UN RECORD (DG SONACOS) APS L’ÉTUDIANTE DIARY SOW EST ENTRÉE EN CONTACT AVEC SES PROCHES APS CORONAVIRUS : 6 DÉCÈS ET 300 NOUVELLES CONTAMINATIONS RAPPORTÉS VENDREDI

Plaidoyer pour une décentralisation du système sanitaire de gestion de la pandémie


  1 Janvier      15        Société (27578),

   

Brazzaville, 1er Janvier (ACI) – Le Comité départemental de riposte à la Covid-19 du département de Brazzaville a souligné, le 31 décembre 2020 dans la capitale congolaise, la nécessité de décentraliser le système de santé pour mieux gérer la pandémie.

Selon le rapport de la situation mit à la disposition des participants à la réunion présidée par le préfet du département de Brazzaville, M. Pierre Cébert Iboko Onanga, l’objectif de cette rencontre vise à réactiver ledit Comité et à faire le point sur la situation épidémiologique de la pandémie à Brazzaville.

Ainsi, plusieurs défis sont à relever pour rendre fonctionnel ce Comité, à savoir mobiliser les fonds pour le fonctionnement de cette Coordination départementale et le paiement des membres des équipes de suivi contacts et communication des districts sanitaires ; renforcer les capacités des équipes des districts sanitaires et la surveillance épidémiologique.

Au nombre de ces défis, figurent également le suivi des indicateurs tracteurs non Covid-19 dans les districts sanitaires et la mise en place des aires de santé du district sanitaire de l’Ile Mbamou, précise le rapport.

Pour renforcer les stratégies de lutte contre la Covid-19, le Comité départemental envisage entre autres de lancer le dépistage de masse des élèves, de former les membres des Cosa du district sanitaire de l’Ile Mbamou avec l’appui de l’Oms, et de poursuivre avec la sensibilisation sur la Covid-19 dans les formations sanitaires.

Intervenant à cette occasion, M. Iboko Onanga, a invité les administrateurs maires des arrondissements à se remettre au travail pour renforcer la sensibilisation sur cette pandémie. Aussi, il a appelé les Congolais au respect strict des mesures barrières, seul moyen efficace de lutter contre la Covid-19.

Pour sa part, le directeur départemental de la santé, le Dr Jean Claude Mobousse, a souligné la nécessité de renforcer la communication de proximité afin d’éviter la recrudescence des cas sur toute l’étendue du territoire national.

Cette réunion a connu la participation, entre autres, des administrateurs maires de Brazzaville et de certains cadres du secteur de la santé.

Jusqu’à la date du 28 décembre, le Congo a enregistré 6.997 cas confirmés, dont 4.578 à Brazzaville. Le nombre total de cas actifs est de 1.046, soit 765 à Brazzaville. Concernant les cas guéris, le pays totalise 5.834, dont 3.735 à Brazzaville. Du 25 au 28 décembre dernier, 89 cas ont été enregistrés sur le territoire national, dont 76 à Brazzaville, a-t-on noté.

Dans la même catégorie