MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines ANP La réunion des ministres sous le thème ‘’La politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l’ère du numérique: Une stratégie pour l’Afrique’’ ANP Niger: 21ème mission médicale chinoise à l’Hôpital Général de Référence de Niamey ANP Le Président Issoufou procède à l’inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza AIB Burkina/Kundé d’or 2019: Floby, Maï Lingani et Nabalum, nominés MAP Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre) AIB Burkina/ Putsch 2015 : Des avocats de la défense protestent en vain contre la diffusion d’éléments sonores AIB La Chine offre à nouveau des bourses d’étude d’une valeur de 4,8 millions de FCFA APS SOULEYMANE BACHIR DIAGNE : « L’ÉCOLE AFRICAINE DOIT ÊTRE UN ESPACE PLURILINGUE’’

Plan Bénin International et la préfecture du Couffo honorent les femmes du département


  9 Mars      36        LeaderShip Feminin (411), Société (47681),

   

Porto-Novo, 09 Mars (ABP)– Les femmes du département du Couffo avec l’appui de Plan Bénin international et la préfecture d’Aplahoué, ont commémoré jeudi à la place publique du musée régional de Kinkinhoué dans la commune de Djakotomey, la 23ème édition de la journée internationale de la femme commémorée cette année autour du thème : « l’heure est venue : les activistes ruraux et urbains transforment la vie des femmes ».
Cette 23ème édition de la journée internationale de la femme célébrée dans le département du Couffo à l’instar des autres départements du pays a mobilisé, pour la circonstance, tous les groupements féminins et quelques  élèves filles des collèges et lycées du Couffo.
A cette occasion, les autorités tant au niveau communal que départemental ont surtout mis l’accent sur la réduction des grossesses en milieu scolaire.
A en croire le maire de Djakotomey, Etienne Tognigban, la prévalence des mariages forcés, les grossesses en milieu scolaire et divers abus deviennent de plus en plus inquiétants et il devient impérieux de parer au plus pressé. Selon lui, pour combattre ces violences et impulser le changement de mentalité et de comportement en faveur d’une transformation de la vie de la femme et de sa plus grande participation au développement, il faut travailler à la fois sur les consciences, les attitudes et sur l’autonomisation des femmes dans la société.
Conscient des abus dont sont victimes les femmes, le préfet du département du Couffo, Christophe Houinsou Mègbédji, a invité les autorités à se joindre au gouvernement dans une synergie d’action pour intensifier les sensibilisations en vue de combattre le phénomène de grossesse en milieu scolaire. « Nos filles doivent être protégées, éduquées et bien formées pour assurer la relève de demain », a souligné le préfet.
Pour lui, les femmes ont un rôle très déterminant dans l’éducation des enfants et surtout des filles. A en croire Christophe H. Mègbédji, la JIF est bien indiquée pour magnifier la femme et lui concéder la place qui lui revient dans la société.

ABP/CBA/DKJ/AE

Dans la même catégorie