NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Plan Maroc Vert: L’après 2020 au cœur d’une table-ronde entre le ministère, les chambres de l’agriculture et les fédérations interprofessionnelles


Meknès, 26/04/2018 (MAP), Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement durable et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a présidé, jeudi à Meknès, une table-ronde avec les chambres de l’agriculture de toutes les régions du Royaume et les Fédérations interprofessionnelles du secteur agricole.

Organisée en marge du 13è Salon International de l’Agriculture de Meknès (SIAM), qui se tient du 24 au 29 courant à Meknès, cette table-ronde a porté notamment sur l’évaluation des dix ans de mise oeuvre du Plan Maroc Vert (PMV) et les pistes à suivre pour élaborer une stratégie agricole post-2020, date d’échéance du PMV.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette table-ronde, le président de la Confédération Marocaine de l’Agriculture et du Développement Rural (COMADER), Ahmed Ouayach, a affirmé qu »‘il s’agit d’une réunion importante qui intervient 10 ans après le lancement du PMV », ajoutant qu’elle a permis d’établir un premier bilan de cette stratégie nationale lancée en 2008.

« Tous les indicateurs sont au vert », s’est félicité M. Ouayach au sujet du PMV, que ce soit  « en matière de production, de commercialisation, d’export (…) de création de richesse ou d’emploi ».

« Comme la première tranche de ce Plan prend fin dans deux ans, nous avons examiné des pistes nouvelles pour l’après 2020 (…) de façon à ce qu’il puisse bénéficier à tous, petits agriculteurs, filières et régions », a-t-il dit.

De son côté, M. Akhannouch a indiqué que les professionnels du secteur agricole procèderont à une évaluation du PMV pour élaborer une vision de l’après 2020, précisant que « cette évaluation commencera dès maintenant jusqu’aux prochaines assises, en avril 2019 », date de la présentation des résultats de cette évaluation.

« Nous voulons élaborer une vision actualisée du PMV avant l’échéance de 2020 », a-t-il souligné, mettant l’accent sur les mutations du secteur, notamment en matière des nouvelles perspectives de marchés, de valorisation, d’industrialisation et des nouveaux métiers.

Durant cette dernière décennie, le produit intérieur brut agricole a enregistré une hausse moyenne de 7,3% par an pour atteindre 125 MMDH, a annoncé M. Akhannouch à l’ouverture des 10èmes Assises de l’Agriculture.

Le Plan Maroc Vert a permis au secteur agricole de créer durant la période 2008-2018, plus de 250.000 emplois, dont 50% créés entre 2016 et 2017, avait-t-il fait savoir.

La 13ème édition du SIAM connait la participation de 1.400 exposants en provenance de 70 pays. La thématique retenue cette année, illustre la dimension internationale de ce salon et l’évolution de la stratégie du Plan Maroc Vert, aujourd’hui axée sur la commercialisation de la production agricole et les débouchés tant nationaux qu’internationaux.

Dans la même catégorie