APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

Plan Sénégal Emergent: les résultats obtenus au groupe consultatif de Paris consacrent le rayonnement international du Sénégal (Macky Sall)


Dakar, 27/12/2018 (MAP) – Les résultats obtenus par le Sénégal à l’occasion du groupe consultatif de Paris, tenu récemment, consacrent le rayonnement international du Sénégal à travers la crédibilité et la pertinence du PSE (Plan Sénégal Emergent), « dont la première phase a été une réussite en termes de réalisations et de progrès économique et social », a assuré le président sénégalais, Macky Sall.

S’exprimant mercredi en Conseil des ministres, le chef de l’Etat sénégalais a demandé au gouvernement d’ »accélérer tous les dossiers techniques » devant permettre le « financement adéquat » et « la réalisation, dans les délais prescrits, des projets inscrits au Plan d’Actions Prioritaires (PAP II) du PSE ».

Le Sénégal a levé le 17 décembre à Paris 7356 milliards FCFA (14 milliards de dollars) pour le financement du PAP 2019-2023, qui va marquer la deuxième phase du PSE dont le montant s’élève à 14.098 milliards FCFA.

Le gouvernement a recueilli près du triple des 2856 milliards FCFA qu’il souhaitait obtenir de ses partenaires techniques et financiers qu’il rencontrait à Paris, sous la direction du chef de l’Etat, Macky Sall.

Le PAP comporte quelque 700 projets dont « la priorisation a été opérée sur la base de 11 critères », selon une présentation faite à Paris par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, lors du Groupe consultatif. Il est notamment attendue de sa mise en oeuvre une croissance économique de 9,1 % en 2023.

« A ce titre, le Président de la République engage le Gouvernement à accélérer les réformes de l’environnement des affaires, à promouvoir la participation du secteur privé national et international au financement du PSE et à amplifier la modernisation soutenue et globale de l’administration publique (…) », souligne le communiqué du conseil des ministres.

Le PAP a été élaboré dans le souci d’assurer « une consolidation des progrès enregistrés » avec la première phase du PSE, mis en oeuvre sur la période 2014-2018. Il « se base sur une analyse des meilleures pratiques tant au niveau national que mondial en termes de transformation structurelle de l’économie et de croissance ».

Dans la même catégorie