MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Plus 96 millions de FCFA octroyés aux organisations de la société civile au Togo


  15 Janvier      75        Finance (3780), Société (49939),

   

Lomé, le 15 jan. (ATOP) – Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo a accordé le vendredi 12 janvier des subventions d’un montant total de plus de 96 millions de FCFA, à six organisations de la société civile pour la mise en œuvre du Programme de Micro financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM).

Ces financements ont pour but de soutenir les initiatives communautaires innovantes, notamment  celles pouvant contribuer à la conservation de la diversité biologique, la lutte contre les changements climatiques, la dégradation des terres, les produits chimiques et les déchets dangereux. Ils permettront également de renforcer les moyens d’existence et l’implication des populations dans la pérennisation de la protection de l’environnement.

Dans l’échiquier des ONG retenues, figurent  Recherche, Appui et Formation Aux Initiatives d’Auto développement (RAFIA), Actions Réelles sur l’Enfant et la Femme (AREF),  le Comité Villageois de Développement (CVD)  d’Akpité dans la Kara, le  Comité Villageois de Développement (CVD) de Donomadé, l’Association des Volontaires Togolais pour le Développement (AVOTODE) basée à Aného et Société et Technologies Africaines pour un Développement Durable (STADD) dans la région Maritime.

Les six ONG portent chacune un projet concernant la préservation des écosystèmes de montagnes, la conservation des forêts communautaires, le développement de la foresterie rurale, la promotion de l’écotourisme, la collecte et le recyclage des déchets plastiques, ainsi que la vulgarisation des bonnes pratiques de gestion durable des terres. Ils seront mis en œuvre dans plusieurs régions du pays dans les deux prochaines années.

Les documents ont été paraphés par  la représentante résidente du PNUD, Mme Khardiata Lo N’Diaye et les responsables des bénéficiaires en présence du ministre en charge de l’Environnement, André Johnson.

Le ministre Johnson s’est réjoui de l’esprit de collaboration et de complémentarité qui existe entre le PNUD et son ministère en matière de protection de l’environnement. Il a félicité les bénéficiaires tout en les appelant à une bonne gestion du financement.

La représentante résidente du PNUD au Togo, Mme Khardiata Lo N’Diaye a remercié le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières pour l’attention particulière qu’il accorde aux actions du PNUD. Elle a félicité le comité de pilotage pour le sérieux du travail accompli et a rappelé aux bénéficiaires que la suite du financement du programme dépend de la réussite de ces projets financés.

Les bénéficiaires ont promis utiliser à bon escient ces fonds pour la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement dans leur localité respective.

Depuis 2009, le PMF/FEM appuie et accompagne, jusqu’à hauteur de 50.000 dollars US par projet, des actions identifiées par les communautés à la base et portées par les organisations de la société civile au Togo. Jusqu’en 2017, le programme a financé 81 projets, pour un montant total de plus de deux millions de dollars US. Ces projets comportent souvent des dimensions économiques destinées à la création et au renforcement des sources de revenus dans les communautés bénéficiaires.

ATOP/KYA/SAS

Dans la même catégorie