AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

Plus de 100 collections présentées à la 3ème édition de la ‘’Black fashion night’’


  20 Décembre      237        Société (27311),

   

Brazzaville, 20 Décembre (ACI) – Plus de 100 collections ont été présentées à la 3ème édition du défilé de mode dénommé ‘’Black fashion night’’, organisée le 19 décembre à Brazzaville, sous le signe de la promotion du génie des stylistes et artisans de la mode congolaise.
Selon le président fondateur de ‘’Lyon Dynasta Agency’’, M. Lionel Djimbi, l’objectif de ce défilé de mode est de rehausser la mode congolaise dans toute sa splendeur, en présentant les collections faites, entre autres, avec un mélange de tissu, de pagne et de raphia.
«L’édition a dépassé mon entendement, car je ne m’attendais pas à voir un si grand nombre de collections ni à sentir un tel engouement. Nous avons eu au moins sept stylistes qui ont présenté chacun à la moyenne 15 collections», a-t-il dit.
Participant à cette édition, le fondateur de la marque ‘’Mobali’’, M. Olivier Caspar, s’est dit très enthousiaste par la réussite de cet événement. Pour lui, l’objectif de sa marque est de valoriser le savoir-faire des Congolais, car celle-ci représente l’Afrique en général et le Congo en particulier, et est connue mondialement dans la ‘’sapologie’’.
Pour sa part, la styliste et créatrice de mode, Mme Néné Ngala Mbea Oko, s’est réjouie de l’organisation de ce défilé de mode. «J’ai présenté ma création que je désigne et confectionne. Ma spécialité consiste aussi à personnaliser les habits pour les personnes désirant avoir une marque unique. Je pense que cette édition a été à la hauteur de nos attentes», a-t-elle ajouté, souhaitant que pour la prochaine fois, l’événement soit bien au-delà.

En outre, elle a souligné la nécessité de créer une structure de création de mode et des écoles spécialisées pour former les artisans de la mode, car au Congo, la mode n’est pas structurellement au point.
Satisfaite d’avoir défilé, la mannequin Mac Michelle a exprimé le souhait de s’ouvrir pour être connue au niveau international. «C’est pour la deuxième fois que je participe à un événement de mannequinat. Je suis vraiment très émue. Quand je grandissais, on m’appelait miss. Ainsi, j’ai eu le goût de me lancer dans le mannequinat lorsque je regardais les mannequins à la télévision», a-t-elle fait savoir.
Au cours de cet événement, les mannequins et l’ensemble des organisateurs ont rendu un hommage à un mannequin décédé récemment pendant la période de préparation de ce défilé de mode, afin de lui témoigner leur reconnaissance.
La 3ème édition de la ‘’Black fashion night’’ a été organisée par l’agence de mannequinat ‘’Lyon Dynasta Agency’’, avec la collaboration, entre autres, de la boutique d’habillement ‘’L’Homme’’ et de plusieurs stylistes, parmi lesquels Néné Ngala et BVL.

Dans la même catégorie